Chicoutimi, Église Sainte-Anne



La Cie Canadienne d'orgues, 1930, tubulaire, 22 jeux
Casavant Frères ltée, no 2389, 1957, reconstruction, électrification et console neuve, 24 jeux, 1368 tuyaux

GRAND-ORGUE   RÉCIT EXPRESSIF   PÉDALE
Montre I 8'   Principal 8'   Bourdon 16'
Montre II 8'   Flûte ouverte 8'   Flûte 16'
Dolce 8'   Viole d'orchestre 8'   Bourdon 1 8'
Clarabelle 8'   Gambe conique 8'   Flûte 2 8'
Flûte harmonique 4'   Voix céleste 8'      
Trompette à lèvres 3 8'   Flûte de concert 4'      
Clarinette 4 8'   Quinte 2 2/3'      
      Flautino 2'      
      Tierce 1 3/5'      
      Cornet III 5 2 2/3'      
      Hautbois orchestral 6 8'      
      Trompette 7 8'      



1   Du Bourdon 16'.
2   De la Flûte 16'.
3   Jeu de gambe.
4   Anches Casavant (1957).
5   Ce registre installé par Casavant tire les trois jeux précédents.
6   Jeu de gambe.
7   Anches Casavant (1957).




Chicoutimi, Église Sainte-Anne (Photo: André Côté, 2005)

Coût de l'instrument: 12 000 $.

Les travaux sur les orgues qui ont eu une console neuve ou ont subi des réparations, ont été réalisés par le représentant de Casavant Frères, M. Georges Bertrand ou son fils Marcel Bertrand. La même remarque s'applique à toutes les restaurations ou réparations effectuées avant 1988 au Saguenay-Lac-St-Jean. Les jeux à anches (Clarinette 8' et Trompette 8') ont donc été installés par Casavant et la console actuelle est également de Casavant. Casavant fournissait tous les matériaux nécessaires à ses représentants. Présentement, la maison Guilbault-Thérien effectue un relevage qui s'échelonnera sur cinq ou six ans. Dans le diocèse de Chicoutimi, une autre paroisse possède un orgue de la Cie Canadienne d'orgues; il s'agit de la paroisse Sainte-Croix au Lac-St-Jean. J'aurai l'occasion de revenir sur ce facteur d'orgues. Les tailles sont petites, d'où un instrument plutôt " céleste ", d'inspiration théâtrale.

Cet instrument fut inauguré par M. Antonio Thompson (1896-1974) le dimanche 18 mai 1930. On sait qu'il a joué, avant la messe pontificale, une grande marche avec une coda brillante et puissante. Le Progrès du Saguenay a dit qu'il connaissait bien les orgues de la Cie Canadienne d'orgues. " Certainement, puisqu'il jouait lui-même un orgue de la Cie Canadienne d'orgues à Notre-Dame-des-Sept-Allégresses de Trois-Rivières ", m'a dit Mgr Claude Thompson, son fils. Je crois qu'il était avant tout un virtuose, sachant bien tirer partie de tout instrument.

Les organistes: Mlle Blondin, Frère Victor (mariste), Mlle Gagnon, Mme Augustin Girard, M. Jean-Eudes Maltais (1962-1969), M. Martin Boucher, M. André Gagnon.