Mistassini, Église Saint-Michel



Pels (Hollande), 1958, numéro inconnu, électro-pneumatique, unifié, vendu par J. M. L. Pratte de Terrebonne, 8 jeux, 718 tuyaux

COMPOSITION    
Bourdon 1 (GO) 16'   (12 tuyaux)
Montre (GO) 8' 4' 2'   (85 tuyaux)
Hohflûte (GO) 8' 4'   (73 tuyaux)
Dulciane (GO) 8'   (61 tuyaux)
Mixture III (GO) 1 1/3'   (183 tuyaux)
Bourdon (R) 8' 4' 2'   (85 tuyaux)
Voix céleste (R) 8'   (49 tuyaux)
Salicional (R) 8' 4'   (73 tuyaux)
Trompette (R) 8'   (73 tuyaux)
Contrebasse (P) 16'   (12 tuyaux)
Trombone 2 (P) 16'   (12 tuyaux)


GRAND-ORGUE   RÉCIT EXPRESSIF   PÉDALE
Bourdon 16'   Bourdon 8'   Contrebasse 16'
Montre 8'   Salicional 8'   Soubasse 16'
Hohlflûte 8'   Voix céleste 8'   Octave 8'
Dulciane 8'   Flautino 4'   Bourdon 8'
Prestant 4'   Salicet 4'   Dolce 8'
Flûte 8'   Nazard 2 2/3'   Chorale-basse 4'
Doublette 2'   Piccolo 2'   Trombone 16'
Mixture III 1 1/3'   Trompette 8'   Trompette 8'




Mistassini, Église Saint-Michel

Cet orgue a coûté 10 500 $. De 1929 à 1954, la paroisse a possédé un vieil orgue mécanique, difficile à jouer lorsque les claviers étaient accouplés. Je l'ai moi-même touché vers 1952. À cette occasion j'ai lu, sur la plaque, l'inscription " Casavant 1892 ". Ai-je bien lu? Cet instrument est-il celui mentionné par Jeanne D'Aigle dans " Histoire de Casavant Frères, facteurs d'orgues " à la page 173: " ... Quant à l'orgue anglais, réédifié par Joseph (Casavant), il s'en alla, d'abord, au Sault-au-Récollet, puis finalement à Mistassini où il termina, honorablement, son règne. " En 1954, l'instrument fut démoli et brûlé. Fin malheureuse pour cet instrument qui aujourd'hui serait centenaire.

Les organistes: Mesdames Claudine, France et Nadine Rousseau (années 1980-1990), Mme Julie Boulianne (1993).