I. DÉFINITION :

        C’est un rythme ventriculaire très rapide, totalement désorganisé et caractérisé par une désynchronisation 
        totale de l’ensemble des ventricules.

II. EXPLICATION ÉLECTROMÉCANIQUE :

Plusieurs phénomènes expliquent la présence de la fibrillation ventriculaire:

1. Présence de la voie accessoire:

L’activation ventriculaire est anarchique et correspond à une perte de l’activité mécanique coordonnée
des ventricules, remplacée par une dépolarisation anarchique et asynchrone des cellules des parois
ventriculaires.

2. E.S.V.

La prédisposition de base la plus importante est une altération du substrat ( partie essentielle ) ventriculaire 
entraînant une asymétrie des périodes réfractaires que l’ESV est le catalyseur ou le mécanisme précipitant 

parce
que son impulsion peut envahir les ventricules lors de la phase asymétrique.  

                             

                             La naissance d'une ESV durant la période
                             réfractaire entraîne la désynchronisation
                             des tissus ventriculaires.

III. ÉTIOLOGIES:

  1. Causes cardiaques :
    • Ischémie du myocarde
    • Sténose aortique
    • BAVC  
    • Les tachycardies: Lorsque la conduction électrique des oreillettes aux ventricules
      passe par une autre voie accessoire, comme dans le syndrome de
      Wolf Parkinson White, les ventricules peuvent être soumis à des excitations si
      nombreuses, que leur désynchronisation 
      soit elle qu'apparaisse une fibrillation
      ventriculaire.
    • La dose toxique de digital, ajouté à une déplétion potassique engendre la F.V.
  2. Causes non cardiaques :

IV. LES ÉLÉMENTS CLÉS À ANALYSER:

  1. Onde P :                   Non visible

  2. Intervalle PR :            Non mesurable

  3. Complexe QRS :       Polymorphe, anarchique et désordonnée.  

  4. Fréquence cardiaque: Estimer entre 300 à 600/ minute;
                                   
    Ref: Troubles de rythme cardiaque-R.P. 1975,25,43 (1er Octobre 1975

  5. Rythme :                   Très irrégulier

 
            Source Savoir interpréter ECG
                    Fibrillation ventriculaire se caractérise par une activité électrique continue faite d'oscillation
                    de
formes et d'amplitudes irrégulières. 

          

V. SIGNES CLINIQUES :

  1. Le patient s’évanouit et devient inconscient immédiatement: l'inefficacité de la contraction
    ventriculaire se traduit mécaniquement par un grouillement de la masse ventriculaire,
    sans aucune efficacité hémodynamique;

  2. Une cyanose se développe rapidement: manque de circulation au niveau du cerveau; 

  3. Les pupilles se dilatent et des convulsions peuvent survenir  à la suite d’une anorexie
    cérébrale soudaine.  

  4. Absence de pouls et de T.A.: diminution du débit cardiaque causée par l'inefficacité
    de la contraction ventriculaire;

  5. La mort se produit en dedans de 5 minutes si la circulation n’est pas restaurée.

             

VI. SOINS INFIRMIERS:

  1. Enregistrer de façon continue et identifier l’arythmie.  

  2. Examiner le patient :

S’il est conscient et répond à l’appel, il ne s’agit pas d’une fibrillation ventriculaire. 
Pensez à l’artéfact.

S’il est inconscient, assurez-vous de l’absence de pouls périphérique et de bruit
cardiaque.

            

VII. TRAITEMENT:

  1. La défibrillation est le seul traitement pour la FV. Pour qu’elle soit efficace, on doit débuter
    en moins de 2 minutes après le début de FV.  

  2. Quand la FV est cessée, on donne des antiarythmiques pour prévenir les périodes subséquentes.