Académie du vin

VINS AGROBIOLOGIQUES


Le vin soi-disant « naturel » fait beaucoup jaser depuis quelque temps déjà. Dans le débat souvent passionné que soulève cette nouvelle mode, les prudents traditionalistes dénoncent à qui mieux mieux le manque de sérieux des nouveaux convertis au bio, qui se font pourtant de plus en plus nombreux.

Souvent, les récalcitrants les plus critiques de la nouvelle vague n’ont d’ailleurs pas tout à fait tort. C’est que parmi les adeptes du bio, il y beaucoup de granolas qui tripent pas mal plus fort sur mère Nature que sur la qualité des vins qu’ils produisent. Certains sectaires, surtout ceux de la secte de la biodynamie, n’ont pas hésité à ériger en dogme le sacro-saint culte du terroir. Leur profession de foi : il faut laisser la nature faire le vin et l’homme n’a pas à intervenir dans ce processus. Mort à l’œnologue !

Il y a aussi beaucoup de gros malins, à l’esprit plus tordu et sans conviction naturaliste aucune, qui n’ont fait ni un ni deux avant de sauter dans ce train inespéré pour fourguer sous le label prometteur leur invendable bibine aux pratiquants de la nouvelle religion.

De telles dérives font souvent une bien mauvaise réputation aux vins bios. Pourtant, il faut le reconnaître, et vous le prouver, de plus en plus de producteurs, parfois des plus renommés, font des merveilles en bio.

Tous n’affichent pas l’étiquette « bio » sur leur bouteille, mais, issus de la viticulture agrobiologique, de plus en plus de vins sont de grands vins.

Pour en faire la preuve, vous êtes invités à déguster dix vins très sérieux, magnifiques :


Campo Quadro, Barbaresco, Punset, 2001

Chante-Alouette, Hermitage, Chapoutier, 2005

Château La Nerthe, Châteauneuf-du-Pape, 2004

Clos de la Coulée de Serrant, Savennières, Nicolas Joly, 2006

Domaine de Trévallon, 1999

Hermitage, Les Miaux, Ferraton, 2006

La Bernardine, Châteauneuf-du-Pape, Chapoutier, 2006

La Soula, vin de pays des Côtes Catalanes, G. Gauby, 2003

Pinot gris, Hengst, Alsace Grand Cru, Josmeyer, 2005

Sauvage, Sancerre, Pascal Jolivet, 2006




C’est le 27 janvier au Ramada – Manoir du Casino, qui est situé en face du Casino du lac Leamy, derrière la SAQ du boul. de la Carrière, au 75, rue d'Edmonton. (Google Maps)
 

    La vie en vert, Le vin bio, vidéo de 6 min 41, Télé-Québec

75 $ par participant.

Inscrivez-vous maintenant et venez inaugurer nos nouveaux locaux.


Benoit Guy Allaire
Académie du vin de l'Outaouais
819-770-7860
 

Réservez maintenant.
 
 

 

Page précédente Page suivante