Saint-Antoine-sur-Richelieu (Québec) J0L 1RO

François Barcelo


écrivain

Adresse électronique: barcelof@aei.ca


II - Les années 1990

Je vous ai vue, Marie, roman, Libre Expression, 1990. Réédité en 2004 dans la collection Bibliothèque québécoise. "Barcelo writes in an unaffected, breezy manner, but he wrestles against the complacency he finds in all corners of an ethically bankrupt civilization." (Ann Bois, The Gazette) PREMIÈRES PAGES

Le Voyageur à six roues, roman, Libre Expression, 1991. Réédité en 2003 dans la collection Bibliothèque québécoise. "Le génie de Barcelo, c'est de faire en sorte qu'on ne se lasse pas des mésaventures de son personnage... toujours prêt à tomber en amour et à se prendre les pieds dans des pièges impossibles." (Marie-Claude Fortin, Voir) PREMIÈRES PAGES


Ailleurs en Arizona, roman, Libre Expression, 1991. Réédité en 2002 dans la collection Zénith. "Préparez-vous à un voyage pas comme les autres." (Gabrielle Poulin, Lettres québécoises) PREMIÈRES PAGES


Longues Histoires courtes, nouvelles, Libre Expression, 1992. "...un excellent recueil de nouvelles... par un des auteurs les moins banals de notre littérature." (Michel Lord, Lettres québécoises) EXTRAITS


Pas tout à fait en Californie, roman, Libre Expression, 1992. Réédité en 2002 dans la collection Zénith. PREMIÈRES PAGES



De Loulou à Rébecca (et vice versa, plus d'une fois), roman, Libre Expression, 1993 (sous le pseudonyme d'Antoine Z. Erty). PREMIÈRES PAGES

Moi, les parapluies... roman, Libre Expression, 1994. Réédité en 1999 dans la Série Noire (Gallimard). PREMIÈRES PAGES Histoire d'un livre

Ce livre a été finaliste du Grand Prix du Journal de Montréal, en 1994. "Dès les premières pages, on sait qu'on ne lâchera pas ce livre avant de l'avoir terminé." (Gilles Crevier, Le Journal de Montréal)
"Moi les Parapluies est aussi l'occasion de renouer avec l'écriture de Barcelo, si humble et si précise, toujours habilement teintés de malice et d'une ironie bien sentie." (Benoît Cronier, Page noire)


Vie de Rosa, roman, Libre Expression, 1996. PREMIÈRES PAGES "Avec Vie de Rosa, son nouveau roman et quinzième livre, François Barcelo revient à ses anciennes amours, les grandes sagas fantastico réalistes, comico-mélodramatiques.
C'est beaucoup plus que le récit de la vie de cette fille de bord de mer, fille de pêcheur au destin insolite, semé d'embûches et de moments de bonheur, convoitée par tous et chacun. De sa campagne profonde à la ville, d'aventures en déceptions, charriée par le cours tumultueux de sa vie, Rosa passe du bordel à l'usine de munitions, du château d'un millionnaire qui l'épouse, à l'asile, où elle finit tristement.
Entre ces différentes étapes, des tas de personnages aux noms bizarres, tous fascinants, croisent son chemin." (Raymond Bertin, Voir)


Vie sans suite, roman, Libre Expression, 1997. PREMIÈRES PAGES
Ce livre a été finaliste du prix de l'Académie des Lettres du Québec dans la catégorie romans, en 1998.
"Son dernier roman se lit comme un très bon suspense, mais il est plus que cela. On y trouve une profondeur qui refuse de s'afficher." (Gilles Marcotte, L'Actualité, 15 juin 1997)
"Vie sans suite est une rocambolesque aventure, pleine d'action et de rebondissements comme il se doit, qui nous mène du Mexique à Houston, et retour sur la plage mexicaine de X-Cuhal. D'entrée de jeu, un homme y est assassiné, sa femme s'enfuit, et le narrateur se retrouve avec leur fillette soi-disant muette, dont il n'arrivera plus à se débarrasser. Ce qui serait la meilleure chose pour lui puisqu'il est un peu pédophile. Rien de bien politiquement correct. (Raymond Bertin, Voir)



Cadavres, Éditions Gallimard, Série noire, 1998.
Réédité en Folio policier, en 2002. PREMIÈRES PAGES Histoire d'un livre
"Pur régal." (Elle).
"Cadavres est un véritable délice." (Lire)
"Tout le monde en prend pour son grade, les pauvres comme les riches, qui n'ont tous qu'un but: magouiller, combiner, truander le plus possible pour s'en mettre plein les poches. La farce est "hénaurme" et la satire sociale délectacle. On en redemande!" (Bruno Corty, Le Figaro)
"Une fort belle réussite. Cet humour, il inonde aussi l'écriture de François Barcelo qui a un goût prononcé pour les formules brillantes et les métaphores audacieuses, et qui n'est pas du tout un auteur à tourner autour des mots, à passer sous silence les deux ou trois choses qu'il a à dire coûte que coûte (notamment sur Dieu et la religion catholique), au risque de choquer les bonnes consciences." (Alexandre Lous, Le magazine littéraire)


Premier boulot pour Momo de Sinro, livre jeunesse, Québec/Amérique, 1998.
PREMIÈRES PAGES
"...le ton est non seulement très convaincant mais très juste. Complice sans être complaisant. À partir d'un banal travail de peinture confié à un jeune, l'auteur réussit à tricoter ce qui devient rien de moins qu'une aventure à rebondissements multiples. Avec un humour mêlé de sérieux, assaisonné de petits commentaires qui font mouche... De la vraie littérature." (Gisèle Desroches, Le Devoir, 13 et 14 juin 1998.)





Pince-nez, le crabe en conserve, livre jeunesse, Éditions Pierre Tisseyre, 1999.
PREMIÈRES PAGES
"Tout le monde devrait lire ce livre parce que ce livre est drôle mais aussi un peu triste et elle est très intéressante!!!Je le conseille à ceux qui aiment les histoires un peu bizarres et drôles!!! Note : 19/20" (Présentation par charlucharlot dans Kazibao)




Retour à la page d'accueil