Conférence de Paultre Ligonde, Institut de Biofeedback de Laval.

Page d'accueil de l'Institut de Biofeedback de Laval Services Offerts par l'Institut de Biofeedback de Laval Conférences de M. Paultre Ligonde A propos de l'Institut de Biofeedback de Laval et de Paultre Ligonde

Paultre Ligonde de l'Institut de Biofeedback de Laval

Le biofeedback au secours des personnes atteintes de difficultés respiratoires mineures

Par Paultre Ligonde PH.D

Objectif: au moyen du biofeedback, aider les personnes qui souffrent de difficultés mineures de la respiration à mieux respirer.

AVERTISSEMENT: Cet exercice ne s'adresse pas aux personnes souffrant de troubles majeurs du système respiratoire. Avant d'entreprendre tout exercice aérobic, il est nécessaire de consulter un membre de la profession médicale qui vous conseillera sur les précautions à prendre pour éviter de dépasser les limites d'efforts recommandés dans votre cas.

Tous les spécialistes s'entendent sur le fait que l'exercice est nécessaire à la santé. Les exercices aérobics comme la marche et le vélo stationnaire ne font aucun tort à personne, s'ils sont exécutés selon les capacités de la personne en difficulté. Les exercices peuvent se faire en même temps que le traitement médical par les médicaments appropriés prescrits par le médecin .

LES INSTRUMENTS UTILISÉS en biofeedback respiratoire comme dans le cas des autres modalités sont des instruments non invasifs qui sont isolés optiquement de sorte que aucune transmission d'électricité ne se produit. Les capteurs placés à la surface de la peau sont des capteurs pharmaceutiquement approuvés qui n'affectent pas plus qu'un diachylon. Le rôle de l'ordinateur est de fournir une lecture qui peut être estimée sur le moniteur, du volume respiratoire qui peut aussi être lu sur le côté du respiromètre. Le respiromètre est le même appareil qui est fourni à la suite des opérations par le physiothérapeutes pour entraîner les malades à reprendre leur souffle normal.

En ce qui concerne l'effort qui est requis de la personne en difficultés mineures, il faut entendre qu'un effort minimal est nécessaire pour faire pénétrer un volume approprié d'air oxygène dans les poumons . La respiration étant une fonction autonome, la panique associée à une certaine paresse des muscles qui interviennent dans la respiration normale peuvent occasionner un manque d'oxygène avec les conséquences plus ou moins graves que l'on connaît. Pour activer la respiration, il faut atteindre un degré d'essoufflement. Le moyen d'atteindre ce degré approprié et sain est d'utiliser le banc d'exercice à la manière d'une marche d'escalier, ou de se procurer un vélo d'exercice à résistance à l'air avec pédales antidérapantes.

Chaussez-vous de chaussures de jogging confortables, empoignez fermement le guidon de votre vélo et commencez à pédaler doucement sans faire d'effort. Arrêtez après quinze secondes, prenez pulsation au poignet quinze secondes, multipliez par quatre pour avoir votre fréquence cardiaque en activité normale. Soufflez dans votre respiromètre personnel pour prendre la mesure de votre volume respiratoire. Notez ces deux chiffres dans la grille qui vous est fournie avec votre respiromètre avec les instructions. Enfourchez votre vélo stationnaire ou commencez à monter et descendre votre banc-escalier. Arrêtez trente secondes plus tard; reprenez votre pulsation, notez-la, soufflez dans le respiromètre tel qu'indiqué dans le mode d'emploi: n'oubliez pas de noter les mesures. Pour la première fois contentez-vous de pédaler deux minutes par essai de trente secondes et prenez votre souffle dans le respiromètre et vérifiez votre pulsation l'essentiel est de faire vos exercices selon vos capacités. Il faut noter que cet exercice n'est pas un test d'effort comme celui que vous passez chez le cardiologue . Le clinicien en biofeedback ne pratique pas la médecine nécessairement ni la physiothérapie en vous aidant à apprendre à mieux respirer. Il ne faut en aucun cas essayer de performer en vous poussant à bout de souffle. Si vous avez de la difficulté à respirer, ce n'est pas le moment de vous lancer dans une épreuve de force qui peut s'avérer catastrophique. Si vous êtes une personne compétitive, c'est mieux de faire vos exercices sous la supervision d'une personne entraînée comme le clinicien en biofeedback et de consulter votre médecin. Et surtout de ne pas remplacer vos médicaments par des exercices qui produiront un effet certain à long terme. Si vous n'êtes pas prêt, contentez vous de prendre des marches sans vous presser. Le biofeedback peut vous aider à garder votre calme et à ne pas paniquer si vous manquez d'oxygène.

Dès la première séance et toutes les séances par la suite, il faut prendre la mesure de base (baseline) qui vous permet de mesurer vos progrès et de vous encourager à continuer. Votre baseline comprend le souffle dans le respiromètre au repos et si vous avez la chance de consulter une personne certifiée en biofeedback par le Biofeedback Certification Institute of America, il utilisera d'autres instruments plus sophistiqués pour compléter la mesure de votre capacité respiratoire.

Consulter aussi:

Page d'accueil de l'Institut de Biofeedback de Laval Services Offerts par l'Institut de Biofeedback de Laval Conférences de M. Paultre Ligonde A propos de l'Institut de Biofeedback de Laval et de Paultre Ligonde

barre de division

Les questions ou commentaires concernant ce site Web sont à adresser à Paultre Ligonde 
Copyright © 2002, Institut de Biofeedback de Laval 
Conception: Guy Labranche Services Informatiques Enr