Je suis né en septembre 1964. Mais en 1976, alors que j'avais juste 12 ans, je découvrais une passion pour une artiste. J'étais loin de me douter que cette artiste allais changer ma vie et me suivre tout le long de ma vie. Déjà en 1976, j'étais tout dévoué à la musique. Des artistes francophones me passionnait mais c'est vers la musique américaine que je me tournais. En 1975, je connaissais Love to love you baby de Donna Summer, mais j'avoue que je n'accrochais pas sur cette chanson. C'était trop sensuel pour mon âge! Mais en 1976,  je frémis de mon jeune corps en entendant la chanson "Try me I know we can make it"! Ca y était..... Donna était mon artiste préférée avec cette chanson! Quelle ne fut pas ma surprise en entendant le second extrait "Could it be magic"! Inutile de vous dire que c'était encore meilleurs (de mon point de vue). J'étais à l'école primaire et je vouais déjà un immense respect à cette artiste. Quelque mois plus tard, un ami d'enfance (en face de chez moi ), me fait entendre le troisième album de Donna qu'il s'était procuré (Four seasons of love). Il me fit entendre l'album et je suis devenu accroc tout de suite en entendant les quatres merveilleuses chansons de Donna en versions allongées! Je fit donc un échange avec mon ami. L'album A love Trilogy contre Four seasons of love. Sur l'air de "Winter melody", je connu ma première blonde! Un amour qui fut de courte durée malheureusement :( Mais tout au long de l'an 1976, je fut le gars le plus heureux en écoutant Donna Summer et toute les chansons de l'époque (je ne sais pas pourquoi mais j'ai de la misère a me rappeler les autres chansons qui faisaient ma pré-adolescence!) Il y avait Boule noire, KC and the sunshine band, Patsy Gallant, Nanette Workman,et d'autres dont j'oublie les noms.

En 1977, Donna Summer nous reviens avec un succès monstre. "I Feel Love"! J'ai maintenant 13 ans et l'adolescence me frappe de plein fouet. Le beat d'I feel love fait de moi un fidèle fan de Donna. Je possède 2 albums de Donna, mais manque d'argent, je ne peux me procurer le quatrième album de Donna.  I Feel Love joue partout et je suis fou de cette chanson. Trois ou quatre mois plus tard, j'apprend que nous déménageons (après 13 ans de vie au même endroit) et j'économise mon argent de poche. Donna est toujours présente dans ma vie mais un peu moins (financièrement parlant!). Nous changeons d'endroit et Donna sort son premier album double dont j'ignore l'existence. Je ne sais pas si c'est le changement de milieu qui m'as affecté et qui a fait que j'ai perdu la trace de Donna.... mais j'étais moins porté sur la musique à cette époque. J'ignorais donc la sortie de son premier album double "once upon a time". Je ne sais pas si au Canada l'album connu un succès comme les autres albums. A ma connaissance, dans le temps, je n'ai pas eu connaissance d'autres singles a part "I love you" sur cet album!

En 1978, j'ai fredonné l'air de McArthur park... mais je ne savais pas que c'était Donna Summer qui la chantais. Il y a eu comme succès aussi "Heaven knows" que je connaissais par coeur... encore sans même me douter que c'était Donna. C'est en visionant le film "the Deep" que je renouais avec Donna. Mon dieu...c'était Donna qui chantais la trame sonore!!!!!!

1979!!!!!

L'an de grace! C'est l'an où Donna pris tout son sens... Avec la sortie de l'album Bad Girls, je renouais avec Donna et toute sa musique avait tout son sens. Autant le beat disco des succès Hot stuff et Bad girls me passionnaient que les ballades tels que Walk away et Love will always find you me fascinait. Je me rappelle que j'ai acheté l'album dès sa sortie après l'avoir entendu à la radio. C'était le printemps 1979. Le disco était à son top. Donna était à son max avec les Village People et cie. J'avais 15 ans et c'était ma meilleure époque. J'étais impregné du disco... je ne vivais que pour ca.

Quelques mois plus tard à l'automne, je fut frappé de plein fouet!!!!! Je vis en magasinant, le tout nouvel album de Donna "On the radio Greatest hits vol 1 & 2"! Je m'empressai de l'acheter et c'est la que j'ai remarqué certaines chansons que je connaissais... mais dont j'ignorais que c'était Donna!!! MacArthur Park entre autre. Je fit donc des recherches et j'ai acheté le seul album disponible qu'il y avais: Live and More! La révélation!... Je fut bouchebée en écoutant ça. Les succès et en plus des nouvelles chansons que je découvrais (de 1977 entre autre)! C'est à partir de ce moment que j'ai compris qu'il ne fallait plus manquer aucun succès de la carrière de Donna. J'était rendu addict de Donna! Il m'en fallait plus. Donna sort la même année Walk away Greatest hits... que je m'empresse d'acheter même si ca ne contient aucune nouvelle chansons.

A l'annonce de son nouvel album en 1980, j'étais aux petits oiseaux... mais vite fut ma déception en entendant le nouvel album  The wanderer. Non que je sois décu de la performance de Donna... mais le style avait changé (new wave). Le fan que j'étais se posait des questions. Mais quel adolescent ne s'en pose pas??? Evidemment à cette époque j'ignorais les problèmes de cie de disques et poursuites contre Casablanca...etc...Je n'entendais que Donna...On the radio. 

En 1982 Donna nous reviens et je suis émerveillé. Love is on control me fascine tout comme son album complet Je suis sous le charme de Donna et rien n'arrête mes attentes envers Donna. J'ai maintenant 18 ans et je suis libre de tout actes. Non que je suis un être irresponsable mais je me permet certaines libertés. Tout en prenant mes responsabilités, Donna fait maintenant partie de ma vie courante. L'album suivant fait partie de mon quotidien et j'écoute toute infos à propos d'elle. 

En 1984, J'ai mon premier emploi sérieux et payant. J'ai 20 ans et je commence dans la vie. Mon premier véhicule, mon premier appartement, et Donna dans les oreilles avec She works hard for the money! Mes amis d'enfances ne sont pas des fans de disco et je suis un peu isolé. Se sont plus des fans de "musique progressive" à cette époque.. qui deviendront heavy métal plus tard... Moi je demeure isolé un peu avec ma mentalité "Donna" mais je ne peux m'y résigner car j'aime  Donna. Cats without claws viens renforcer mon sentiment d'appartenance à Donna encore plus par la suite et devient incontournable. 

Par la suite, c'est le black out total!:(( Je n'entend pas parler de Donna avant 1989! Je change de région pour mon emploi et c'est à l'automne 89 que j'entend parler de Donna depuis longtemps. J'entend "This time I know it's for real" et je tombe sous le charme encore une fois pour sa voix et surtout le rhytme de cet album. Mais où est passé Donna pendant tout ce temps? J'ai  pas vu passé l'album "All systems go"... qui n'as pas du connaitre un grand succès au Canada en 1987. Mais  Another place and time fait très bonne figure et j'en suis le premier ravi! Étant loin de mes amis et de ma famille, Another place and time a été un immense crochet auquel je me suis rattaché. Jamais je n'oublierai 1989!

De retour dans ma ville natale en 1990, j'ai connu quelques anicroches et moments difficiles sans emploi stable. A l'été 1990, je me suis offert des petites vacances aux États-Unis (New Jersey) ou j'ai fait la paix avec moi même. Je m'y suis amusé comme jamais je n'aurais pensé.... laissant libre cours a mes fantasmes... j'y ai même fait du bungee!! Mais ce fut aussi l'année des révélations autant pour moi-même que pour mes amis. Ce fut l'année ou je révélai mon homosexualité à mes proches. J'avais 26 ans et j'en étais encore fébrile tellement ça m'effrayais. Comble de malheur... Donna n'était pas présente a cette époque pour m'appuyer avec ses chansons dont j'aurais pu trouver réconfort. Ce fut une période difficile émotivement.

En 1991 Donna lanca son dernier album original et ce fut très décevant. Loin de la que je l'aimais pas... mais il ne fut pas accrocheur. C'est à cette époque que je commençai ma collection en cd de tout ses albums. Je refit donc ma collection en cd et ce fut dur a trouver. C'est en 1996 lorsque je fut branché sur internet que ma passion pour Donna pris une tournure incommensurable et une dimension toute autre.

A l'été 1996, j'achetais mon premier ordinateur personnel et je ne connaissais rien à internet sauf ce que j'entendais parler. Je me branchai donc à internet et là un nouveau monde m'apparaissait soudain. Les premières recherches furent Donna Summer évidemment! Et la je découvrais un tout nouveau univers...et surtout un nouvel album qui paraissait en juillet (I'm a rainbow)... album dont j'avais jamais entendu parlé avant...(mais que j'ai lu sur internet par la suite pour sa non-parution). Et... un nouveau single (du film Daylight) qui allait sortir sous peu. Internet me donnait tout les renseignements dont j'avais besoins et me donnais toute les possibilités de me procurer les albums dont je n'avais pas accès (instantanément) au Canada. Ce fut merveilleux et surtout phénoménal. Plus tard, en faisant des recherches plus poussées, je découvre un nouvel univers avec le site de Patrick en francais et de Cathy en anglais. Pendant ce temps, je suis au courant de toute les sorties de trames sonores et chansons que Donna enregistre et des dates de sorties de celles-ci. J'ai du attendre en 1999 comme tous ses fans pour connaître le dernier album de Donna...même si c'est un greatest hits encore... Live par chance!:))

 Mais pendant tout ce temps que nous passions sur le net, il y a eu un phénomène dont j'ai eu la chance de participer. Celui de Napster, ce fameux logiciel d'échange de mp3 qui m'as fait connaître de merveilleux amis à travers le monde. C'est à ce moment que j'ai découvert tout les remixes qui existait de Donna et c'est aussi à cette période (en 1999) que sont nés les premiers fan remixers dont Summer2k et Quique les pionniers... ensuite Bentboy, Carlybabes, Rainbow rhythms... etc... Tous des personnes dont j'ai eu la chance de côtoyer de près ou de loin et qui ont fait de leur passion un rêve dont nous partageons tous maintenant. Grâce à eux et de nombreux amis internationaux, j'ai bâtit une collection de mp3 dont je suis fier et dont j'écoute régulièrement et religieusement! Cette passion est maintenant partagé avec beaucoup d'amis internationaux dont j'aime bien aider à bâtir leur propre collection de mp3. Plus le temps avance et plus les fans de Donna Summer se font nombreux ou se font connaître. J'en suis doublement ravi et c'est une histoire à suivre puisque Donna nous promet un prochain album prévu en l'an.....200? (attendu depuis les dinausores!!!)