UN IMPOSTEUR : LE BARON GEORGES SAVARIN DE MARESTAN


par Robert Pichette

Membre de l'Académie internationale d'héraldique
L'article «Wolfe et Montcalm : Histoire Vivant (sic)» dans le dernier numéro du Bulletin m'a fait sourire. Il se peut que le baron Georges Savarin de Marestan soit un descendant (par les femmes) à la huitième génération du marquis de Montcalm. Cependant il n'est ni noble, encore moins baron, et son nom a été rallongé en «de Marestan » à une époque récente.

On trouve dans Pierre-Marie DIOUDONNAT, Encyclopédie de la fausse noblesse et de la noblesse d'apparence, Paris, Editions Sedopolis, 1976, p.308, les renseignements suivants : Georges (le nôtre) et Michel Savarin, nés respectivement en 1943 et 1946, ont demandé et obtenu le 28 octobre 1971, pour eux et leurs enfants mineurs, l'autorisation du Conseil d'Etat pour ajouter régulièrement à leur patronyme (Savarin) le nom de Marestan. La décision a été publiée dans le Journal Officiel de la République française.

Encore une fois on est à même de vérifier la véracité du vieil adage qui veut que «à beau mentir qui vient de loin». Il est navrant que les médias canadiens aient accordé autant d'importance à un imposteur.


(Référence : Bulletin de l'Association des musées du Nouveau-Brunswick, décembre 1999, p.10)


HeraldicAmerica Forum