Le français au bout des doigts

Les fonctions



Construire une phrase, c'est juxtaposer des groupes de mots dans un ordre qui obéit à des règles précises. Ces groupes de mots jouent chacun un rôle appelé FONCTION. Cette année, nous nous attarderons principalement aux sept fonctions suivantes :

.


1) FONCTION SUJET (GNs)


Caractéristiques


- Le sujet est un constituant obligatoire de la phrase de base.


- Il est généralement à la gauche du verbe.


- Il peut parfois être inversé.


- Le sujet détermine l'accord du verbe.


- On peut le détacher et le pronominaliser, mais il n'est pas effaçable.


- Pour l'identifier, je pose la question "Qui est-ce qui ?" devant le verbe.


Exemples :

Mon ami Denis fait du ski. Il descend vite. (GN)


Le garçon dont je t'ai parlé hier m'a regardée. (GN + P)


Travailler n'est pas toujours facile. (GV Inf)


Que tu réussisses ton année me semble possible. (P Sub)



2) FONCTION COMPLÉMENT DIRECT (CD)


Caractéristiques


- Le CD est une expansion du verbe.


- Il est placé à la droite du verbe et est lié à lui sans préposition.


- Certains pronoms CD sont à la gauche du verbe (que, les,...)


- Le CD justifie l'accord du PPA.


- Pour l'identifier, on pose la question "Qui ? ou Quoi ?" après le verbe.


Exemples :

Julie plante des fleurs rouges. Nous les avons arrosées. (GN)


Je veux conduire. (GV Inf)


Louis croit qu'il pourra réussir. (P Sub)

3) FONCTION COMPLÉMENT INDIRECT (CI)


Caractéristiques


- Le complément indirect est une expansion du verbe.


- Il est placé à sa droite et est lié au verbe par une PRÉPOSITION.


- Il est à la gauche du verbe dans le cas de certains pronoms (lui...)


- Pour l'identifier, on pose la question "À qui ? À quoi ? De qui ? De quoi ?" après le verbe.


Exemples :

Certains leur parlent à l'occasion. (GN)


Je m'intéresse à la lecture. (GPrép)


Je m'étonne qu'il ait renoncé à son voyage. (P Sub)

 


4) FONCTION COMPLÉMENT DE PHRASE (CP)


Caractéristiques


- Le complément de phrase est une expansion de la phrase.


- Il peut être placé au début, à l'intérieur ou à la fin d'une phrase.


- Il est souvent détaché par une virgule (au début ou en milieu de phrase).


- Il est un constituant facultatif de la phrase.


- Le CP est déplaçable et effaçable.

 

Exemples :

Tous les matins, je prends ma douche. (GN)


Il part en promenade avec son chien. (GPrép)


Nous terminerons le tout quand vous reviendrez. (P Sub)


Hier, elle m'a avoué son amour. (GAdv)


Qu'en est-il du complément circonstanciel ?


Le complément anciennement appelé "circonstanciel" répondait aux questions "Où ?", "Quand ?", "Comment ?", etc. Il fait désormais partie des compléments du verbe et des compléments de phrase.

S'il ne peut pas être déplacé, il est complément du verbe (direct ou indirect), comme dans les phrases "Je vais à Québec." et "Le film dure deux heures.".

S'il peut être déplacé ou effacé, il est complément de phrase, comme dans la phrase "Nous irons à la pêche jeudi matin.".



5) FONCTION COMPLÉMENT DU NOM (CN)


Caractéristiques


- Le CN est une expansion du GN dont il fait partie.


- Il est généralement placé à la droite du noyau du GN.


- Si le complément est un adjectif, il est souvent à droite, parfois à gauche.


- Le CN peut être directement lié au nom, séparé par une préposition ou par des virgules.


- Le GAdj et le participe passé CN s'accordent en G et en N avec le noyau du GN.


- Le CN est un constituant facultatif du GN.


- Le CN est effaçable, mais il n'est habituellement pas déplaçable.


Exemples :

Le Soleil, astre du jour, darde ses rayons. (GN)


La course à pied développe l'endurance. (GPrép)


La soirée fut une grande réussite. (GAdj)



N.B. Il existe d'autres constructions possibles du complément du nom.



6) FONCTION ATTRIBUT DU SUJET


Caractéristiques


- L'attribut du sujet est une expansion d'un verbe attributif. L'attribut est un mot ou groupe de mots qui apporte une précision au sujet à l'aide de verbes comme ETRE, PARAÎTRE, SEMBLER, DEVENIR, DEMEURER, RESTER, etc. Il est généralement à la droite du verbe.


- On peut le pronominaliser, mais il est impossible de l'effacer.


Exemples :

Nos enfants sont adorables. Nos enfants le sont.


Elle semble vraiment étonnée.

 

 

7) FONCTION MODIFICATEUR


Caractéristiques


- Seul le GAdv joue le rôle de modificateur.


- Il est une expansion d'un Gv, d'un Gadj, d'un GAdv et parfois d'un GN.


- Il est toujours placé à la gauche de l'adjectif ou de l'adverbe et à la droite d'un verbe conjugué.


- Il est effaçable mais non déplaçable.


Exemples :


Geneviève lui a tendrement glissé une lettre. Elle parle fort. (GV)


Il est vraiment fou de toi. (GAdj)


Il conduit très prudemment. (GAdv)


 


 

   



Bureau virtuelCoin des parents