EN MÉMOIRE DE NOTRE FILS BIEN-AIMÉ, LE CAPORAL DANIEL GUNTHER

la vérité révélée


COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 18 juin 1994 à 12H00 aura lieu au Monument du Royal 22ième Régiment (en face du Manège Militaire Grande-Allée), une cérémonie commémorative à la mémoire du caporal Daniel Gunther du 2ième Bataillon, Royal 22ième Régiment, décédé le 18 juin 1993 en Bosnie-Herzégovine.

A Buci près de Visoko en Bosnie-Herzégovine, le 18 juin 1993 depuis plus d'une heure, le caporal Daniel Gunther est en poste, bien calé dans la tourelle blindée de son véhicule. Dès son arrivée sur la position, les balles sifflent et claquent près du véhicule du détachement. Personne ne peut distinguer la provenance des tirs. Vers 12H00 sans aucun préavis ni raison, une faction belligérante lance délibérément une roquette antichar contre le véhicule où prennent place le caporal Gunther et deux autres de ses confrères. La roquette frappe la partie du véhicule où se situe le caporal Gunther et le tue sur le coup. Le caporal Gunther était un très bon soldat, un des meilleurs. Il était professionnel, discipliné et passionné par son métier. Nous le regrettons tous. * Il a laissé dans le deuil son épouse Marie-Josée, son fils Alexandre, ses parents et amis.

*On a oublié de mentionner qu'il a laissé dans le deuil ses grand-parents maternels, ses nombreux oncles et tantes, neveux et nièces, cousins et cousines, ses beaux-parents ect. (qui étaient tous présents lors de cette cérémonie). Le même oubli a été fait lors de l'enterrement de Daniel le 23 juin 1993.

Web Author: Peter Gunther et Dominique Leiba-Gunther