Spiritualité

Itinéraire des Exercices pauliniens

Mois de juillet et août 2020

Le directeur spirituel:
"l'ange visible qui guide l'âme sur le chemin de la perfection"
(DF 80)


L'oraison: "élévation de l'intelligence vers Dieu" ou "demande des choses honnêtes à Dieu"
(DF 78-79)

Une des figures les plus significatives dans l'histoire de la spiritualité et dans la vie des saints est sans aucun doute celle du directeur spirituel. Le jeune Alberione, le premier, dès son entrée au séminaire d'Alba, vit dans le chanoine Francesco Chiesa, le prêtre que le Seigneur lui donnait comme guide à qui il pouvait s'adresser avec confiance. Et nous savons que par la suite, il n'entreprit pas d'initiatives sans avoir d'abord, par l'intermédiaire de son directeur spirituel, la confirmation d'être dans la volonté de Dieu. Dans ses écrits et dans sa prédication, le Fondateur revient fréquemment sur le rôle du directeur spirituel. Mais c'est dans
Donec formetur (DF 80) qu'il en trace le portrait le plus complet:

Directeur spirituel
1. Il est l'ange visible qui guide l'âme sur le chemin de la perfection. Il s'identifie souvent au confesseur ordinaire. Il a les missions de l'Ange envers Tobie: il éclaire, garde, soutient l'âme docile jusqu'à la maison paternelle du ciel.
2. Raisons naturelles: trouver un ami, c'est trouver un trésor puisque nous trouvons une intelligence, une expérience, un soutien robuste. Raisons surnaturelles: Dieu se sert des causes secondaires même pour le gouvernement des âmes. Dieu bénit l'humilité et la docilité. L'exemple des Saints: Bienheureux Cottolengo, Bienheureux don Bosco, Saint Ignace, tous les plus grands fondateurs et formateurs d'âmes.
3. Choix: a) "S'il est compétent, qu'il enseigne; s'il est saint, qu'il prie; s'il est prudent, qu'il nous gouverne. b) Ouvrir la conscience: lui faire connaître le passé, le présent, les résolutions pour le futur. De plus, il est bon qu'il connaisse: les tendances, les circonstances de vie, les dangers, les habitudes. c) Docilité, comme Paul envers Ananie, spécialement sur les points les plus délicats, de choix et d'orientation de la vie.

Au cours du mois d'exercices spirituels à Ariccia en 1960, le Fondateur a dédié une Instruction à la figure et fonction du directeur spirituel en se rapportant au "projet de Catéchisme proposé pour l'Église Universelle", ensuite, il affirme que la direction spirituelle "est l'art pastoral de conduire progressivement les âmes des débuts de la vie spirituelle jusqu'au sommet de la perfection". De plus: "La direction spirituelle est très utile pour progresser sûrement dans les vertus et pour ne pas céder facilement aux illusions sur son propre compte, sans une bonne direction. Le directeur spirituel doit connaître les tendances de notre âme, le tempérament, le caractère, les habitudes contractées, les tentations, les imprudences et surtout le degré de volonté. Envers le directeur spirituel, nous avons l'obligation de lui ouvrir sincèrement notre âme, de prier le Seigneur de l'éclairer et de suivre docilement ses conseils".

Auparavant, il avait déjà affirmé; "le jeune aura vraiment trouvé un trésor d'une valeur inestimable s'il a trouvé chez son Maître, un bon Directeur, un Père spirituel, confesseur. La prédication, l'orientation, l'instruction, les informations communes sont nécessaires, mais l'application à chacun à travers la Direction en assure le fruit. Le jardin a besoin de soleil, d'eau, d'alimentation mais le bon jardinier a soin de chaque plante qu'il soutient, émonde, protège des maladies, etc.".

Par conséquent, l'orientation pour vivre les exercices "pauliniens" en cette période pourrait être:

¢ Quiconque a, depuis longtemps ou récemment, trouvé le directeur spirituel, un frère ou une sœur qui soit guide sûr, qu'il remercie explicitement le Seigneur pour ce grand don; et qu'il programme pour cette période, une rencontre plus soignée que d'habitude. Au contraire, quiconque, pour différentes difficultés ou même par négligence, n'a pas encore de directeur spirituel, qu'il demande chaque jour au Père de lui indiquer la personne, mieux, un prêtre à qui confier son cheminement spirituel. Et avec un esprit confiant, qu'il se mette concrètement à la recherche…

"La règle la plus importante des pères spirituels consiste à ne pas condamner ni à rendre tristes, mais à rassurer et consoler. […] Rassurer et donner aussi le courage d'affronter ses propres péchés. […] Le père spirituel ne donne pas seulement des conseils, il prie également pour la personne qui s'adresse à lui. En effet, il voit aussi les souffrances de l'autre et dans la prière, il se rend solidaire d'elle. Il sait que Dieu seul peut transformer les passions d'une personne. […] Le père spirituel ne peut jamais enlever la décision à quiconque cherche un conseil; cependant, il peut l'aider à décider, il peut lui offrir des critères pour y arriver. […] Il rappelle toutefois que: "seule la prière fait de toi un homme complet, et que seulement à travers la prière, tu découvres totalement ta dignité. Mais la prière approfondira particulièrement ton amour pour Dieu qui deviendra de plus en plus fort jusqu'à ce qu'un jour, tu ne verras plus ce que tu désirais ardemment en priant" (Bamberger)".

…Je vous souhaite de pouvoir vivre la grâce de la rencontre et de l'abandon, orientés vers le Divin Maître.

En communion profonde, Don Guido.