Bilan des observations faites en 2007          Sizerin flammé                 

                                                                                                                                                                                           Accueil    

Introduction

Le territoire comprenant l’Île de Laval et ses deux rivières a été divisé en  300 sites ornithologiques: 119 îles et îlots, une réserve faunique, 37 berges, 21 forêts, 3 parcs boisés, un site à limicoles et plusieurs sites privés.

La banque des données d'observations d'oiseaux à Laval existe depuis 1987. Elle a donc 21 ans cette année. Elle contient 46,500 mentions, 261 espèces, 541 observateurs.

Bilan 2007

Des chiffres

Le nombre d'espèces observées en 2007 est de 202, comparativement à  206 pour 2006, 213 pour 2005, 205 pour 2004 et 201 pour 2003.

Cette année, 915 feuillets ont été rapportés par 189 observateurs. La moyenne des nombres de feuillets des cinq dernières années (2003 à 2007) est de 1208.  (À noter que 701 des 910 feuillets ont déjà été entrés dans la base de données ÉPOQ.)

 

Côté nombre de mentions, 4,427 (2007) comparativement à 5123 en 2006, 3629 (2005), 3266 (2004) et de 3742 (2003).

 

Observations d’intérêt:           Grande Aigrette  Hybride Petit Garrot x Garrot à oeil d'or

Ø Bernache de Hutchins le 14 janvier à St-François

Ø Sarcelle d'hiver : un groupe de 250 individus le 14 octobre à Saint-François

Ø Grand Héron le 2 janvier à Saint-François

Ø Grande Aigrette le 15 juin à Duvernay

Ø Urubu à tête rouge 100 individus le 14 octobre au Parc des Prairies

Ø Paruline à croupion jaune le 7 janvier à Saint-François

Ø Bruant vespéral : 2 individus le 17 mai (était absent à Laval depuis 1995)

Ø Mésange bicolore  le 26 octobre à l’Île Pariseau

Ø Tohi à queue verte rapporté le 24 mai 2007 à Sainte-Rose

Ø L’hybride Petit Garrot X Garrot à œil d’or est fidèle au rendez-vous au même site de Saint-François depuis 1999. Cette année il est arrivé le 16 novembre. Cet hybride n’est jamais observé au printemps. Utiliserait-t-il le fleuve Saint-Laurent pour son retour plutôt que de passer par Laval?

Buse à épaulettes

Cette année trois Buses à épaulettes sont arrivées assez tôt, c'est-à-dire milieu février.

Tel que mentionné sur le forum Ornitho-Qc, une Buse à épaulettes a été trouvée le 2 mars au Boisé Papineau près des mangeoires. Elle était trop faible pour voler. Serge Beaudette a eu la générosité de la transporter à l'UQROP.

Buse de Harris

Une Buse de Harris,  échappée de captivité par un fauconnier,  a été photographiée sur la rivière des Mille-Îles. Il semblerait que l'oiseau n'a pas été retrouvé par son propriétaire.

Nid de Grands-ducs d’Amérique au Boisé Papineau

Le couple de Grand-duc d'Amérique, qui a utilisé le nid de la Buse à épaulettes pour nicher au Boisé Papineau, n’a pas eu la vie facile. Il a été plusieurs fois houspillé par deux Buses à épaulettes, deux Éperviers de Cooper et de nombreuses Corneilles d'Amérique. Tout ce remue-ménage a fini par déranger suffisamment la femelle Grand-duc qui a quitté le nid le 20 mars. Malgré tout cela, les Buses à épaulettes n’ont même pas repris leur nid. Elles ont préféré utiliser un autre nid. Comme plusieurs autres observateurs d'oiseaux nous aurions bien aimé voir ce qu’il y avait dans le nid abandonné par les Grands-ducs d'Amérique.

Dates record d'arrivée-départ:        Oie rieuse

Cette année, 18 espèces ont battu les records des années précédentes.

Arrivées : Bihoreau gris 28 mars (8 jours plus tôt), Bécasseau minuscule 9 mai (1 jour),  Martinet ramoneur 24 avril (1 jour), Martin-pêcheur d'Amérique 30 mars (3 jours), Pioui de l’Est 10 mai (2 jours), Moqueur chat 28 avril (6 jours), Moqueur polyglotte 2 mai (9 jours), Jaseur boréal 15 octobre (12 jours), Paruline obscure 10 mai (1 jour),  Bruant de Lincoln 29 avril (5 jours), Quiscale rouilleux 25 mars (3jours).

Départs: Oie rieuse 1er décembre (4 jours plus tard), Harelde kakawi 1er décembre (2 jours), Pluvier semi-palmé 19 octobre (1 jour), Bécasseau minuscule 19 octobre (8 jours), Martinet ramoneur 20 sept (21 jours), Hirondelle à ailes hérissées 4 sept (6 jours), Paruline rayée 2 octobre (2 jours).

Hiboux 2006-2007              Chouette rayée   Petite Nyctale

Le dénombrement des hiboux a débuté au mois d’octobre 2006 pour se terminer au mois de mars 2007.

Petit-duc maculé (résident)

Grand-duc d’Amérique (résident)

Chouette rayée (1ère observation: 14 octobre 2006)

Hibou moyen-duc (1ère observation: 13 décembre 2006)

Petite Nyctale (1ère observation: 4 novembre 2006)

Espèces habituellement migratrices qui ont hiverné:

Canard branchu (1), Canard d’Amérique (2), Pic flamboyant (2), Merle d’Amérique (1), Jaseur d’Amérique (7), Bruant chanteur (2),  Bruant à gorge blanche (2), Bruant à couronne blanche (1).

Espèces en croissance:

Aucune espèce en croissance cette année. Par contre, un couple de Sturnelle des prés a enfin niché à Laval. La dernière nichée observée remonte à 2003.

Espèces en décroissance:

Toujours pas de mention d’Engoulevent d’Amérique.  Malgré le bas niveau des deux  rivières, un nombre restreint de bécasseaux a été observé. Des deux couples de Faucons pèlerins qui avaient niché en 2006, un seul a niché cette année.

 Espèces manquantes en 2007:

Aucune mention pour les espèces suivantes: Plongeon catmarin, Macreuse à front blanc, Foulque d’Amérique, Bécasseaux (plusieurs espèces), Harfang des neiges, Chouette lapone, Nyctale de TengmalmHibou des marais, Moucherolle à côtés olive.

Nouvelles espèces:

259ième espèce: une  Paruline à ailes dorées (27 mai 2005 rapportée en 2007)

260ième espèce: une  Mésange bicolore (26 octobre 2007)

261ième espèce: un  Tohi à queue verte (24 mai 2007)

Oiseaux nicheurs :           Merlebleu de l'Est

Aucune nichée pour le Grand Corbeau en 2007 (4 en 2006)

Petit-duc maculé (1 nid)

Buse à épaulettes (5 nids, soit une baisse de 3 comparé à 2006)

Épervier de Cooper (4 nids)

Faucon émerillon (un record de 7 nids en 2007,  3 en 2006)

Faucon pèlerin (1 nid en 2007, 2 en 2006)

Buse à queue rousse (2 nids)

Crécerelle d’Amérique (1 nid)

Merlebleu de l’Est (4 nids en 2007, un seul en 2006)

Évidemment, on ne peut trouver tous les nids. Par exemple, on n’a pas trouvé de nid de Busard St-Martin ni d’Autour des palombes.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, les observations faites à Laval sont minutieusement recueillies, enregistrées et classées dans la banque de données.

Bien sûr, on ne peut pas tout voir ce qui se trouve sur un territoire aussi grand. Pour que la banque de données soit la plus complète possible, on a besoin d’être informés des observations faites par les autres amateurs d’oiseaux. Tout ça pour dire que si vous faites des observations à Laval, il serait intéressant de nous les transmettre. Ça peut se faire par courriel à elainegeorges@gmail.com ou par téléphone pour ceux et celles qui ont notre numéro. Merci à tous les observateurs qui nous ont fait part de leurs observations.


Rapport préparé par : Georges Lachaîne et Élaine Presseau                                                                                 le 18 janvier 2008         

Accueil                             
 

                                                                                                                                                                              Année 2007                            
 

     

             

                                                                   

un compteur pour votre site visiteurs depuis le 1er janvier 2007