LE JOURNAL VERT

SOMMAIRE


Mot de Bienvenue

Cette saison

Fonctionnement • Équipement

Voyages • Excursions

Rabais des Marchands
 

AU BORD DU TEMPS

Elle me demande
Qui sont ces gens sur le chemin
Seulement un sac dedans leurs mains

Elle me demande
Qui sont ces gens qui vont à pied
Tout près,trop près des barbelés

Et moi je cherche ce qu’on peut dire
Comment répondre à ses dix ans
Qui veulent comprendre les jours troués
Marées d’humains qui n’ont plus rien
Je lui dirai qu’ils sont partis
Loin de la guerre qu’ils vont chercher
Un coin de terre avec ce qu’il faut pour guérir

Je lui dirai vois dans leurs yeux
Ce grand besoin de liberté
Ensemble ils parlent d’avenir
Malgré le souv’nir du passé
Au bord du temps, la vie, les mots
Rêvent toujours aux horizons nouveaux

Comment lui dire la déchirure
Et la poussière, le ciel qui s’ouvre et qui s’écrase dans la rue
Comment lui dire qu’ils ont la nuit pour seul répit
Quand ils finissent par s’endormir

Et moi je cherche ce qu’on peut dire
Comment répondre à ses dix ans
Comment comprendre ces pauv’ radeaux du désespoir

Je lui dirai qu’ils sont partis
Qu’ils ont dû quitter leurs maisons
S’éloigner de la terre qui gronde
Très loin de la folie du monde

Je lui dirai qu’ils ont gardé
Les larmes tombées sur la peau
L’amitié qui bat, qui respire

Le bleu et le vol de l’oiseau
Au bord du temps, la vie, les mots
Rêvent toujours aux horizons nouveaux

Se réveiller dans la clarté
Le coeur rempli de lendemains
Et retrouver l’espoir de vivre
Les mains tournées vers la beauté

Au bord du temps, la vie, les mots
Rêvent toujours aux horizons nouveaux

Richard Séguin