LE JOURNAL VERT

SOMMAIRE


Mot de Bienvenue

Cette saison

Fonctionnement • Équipement

Voyages • Excursions

Rabais des Marchands
 

LE POUVOIR DE L'ESPRIT

Mon esprit est pour moi un royaume
Tant j'y trouve de joies
Excédant toutes les autres félicités
Que le monde nous offre et fait croître dans sa bonté
Bien que je désire ce que la plupart possèdent
Mon esprit me garde néanmoins de tout besoin impérieux

La pompe des princes, les richesses engrangées
La force de remporter la victoire
L'esprit habile qui sait guérir les plaies
La silhouette qui charme l'œil amoureux
Rien de tout cela me fait céder
Car mon esprit pourvoit à tout

Je vois des quantités de gens souffrir
Et des grimpeurs trop pressés bientôt tomber
Je vois que les faux pas de ceux qui sont en haut
Menacent tous ceux qui sont en bas
Ils endurent leur labeur et s'arrangent avec la peur
De tels soucis mon esprit jamais ne pourra supporter

Je vis satisfait, telle est mon enseigne
Ne cherchant rien de plus que le nécessaire
Je ne supporte aucune attitude hautaine
Car voyez, ce qui me manque, mon esprit me l'offre
Et ainsi je triomphe comme un roi
Satisfait de ce que mon esprit m'apporte

Je ne ris pas des malheurs des autres
Je ne leur garde pas rancune pour ce qu'ils obtiennent
Aucun bien matériel ne peut créer de remous dans mon esprit
Mon état d'esprit pareil à lui-même toujours demeure
Je ne crains nul ennemi, je ne rampe devant personne

Certains en ont trop, et pourtant ils veulent encore
J'en ai peu, mais cela me suffit
Ils sont pauvres, malgré tout ce qu'ils possèdent
Et je suis riche avec le peu que j'ai
Ils sont pauvres, je suis riche, ils mendient, je donne
Ils sont dans le manque, je laisse aller
Ils se languissent, je vis

Certains mesurent leur plaisir à leur convoitise
Leur sagesse à la rage de leur volonté
Leur trésor est leur seul confident
La ruse, leur seul talent
Mais pour moi, de tous les plaisirs
Avoir l'esprit tranquille est le plus grand

La santé et la tranquillité sont ma richesse
Une conscience nette, mon choix de défense
Je ne cherche pas à plaire en soudoyant
Ni à offenser par la supercherie
Ainsi je vis ma vie, ainsi je mourrai
Que tous puissent en faire autant

Edward Dyer