AMPLIFICATEUR DE PUISSANCE



Réponse en fréquence

Cette donnée doit s'exprimer sous la forme d'un écart ( en dB ). L'écart lui-même est plus important que l'étendue de la réponse en fréquence. Exemple: 20 Hz à 20 000 Hz +/- 1 dB équivaut à 2 Hz à 200 000 Hz +/- 1 dB ( pour des pentes de coupure du premier ordre, à 6 dB par octave). Pour obtenir la sonorité la plus fidèle, il faut tendre vers l'écart le plus petit; par exemple, +/- 0,1 dB, qui est évidemment plus petit que +/- 1 dB, lui est préférable.

Puissance

Un amplificateur de puissance théoriquement parfait, doublera sa puissance chaque fois que sa valeur ohmique de sa charge diminuera de moitié, et ce, en principe, à l'infini (100 watts/8 ohms = 200 watts/4 ohms = 400 watts/2 ohms = 800 watts/1 ohm...). La puissance disponible dans des charges à très faible impédance est une bonne indication de la qualité et de la rigidité du bloc d'alimentation.

Puissance pontée

La puissance ponté d'un amplificateur de puissance idéal devrait être quatre fois la puissance en régime continu, pour la même charge, c'est-à-dire que 100 watts/8 ohns = 400 watts/8 ohms en puissance pontée.

Courant disponible

Il faut retenir que puissance et haut courant n'égalent pas nécessairement qualité d'écoute. De nombreuses sections amplificateurs de puissance sont essentiellement conçus pour une charge de l'ordre de 6 ohms et, malgré tout, dégagent une musicalité presque magique.

Vitesse de balayage (Slew-Rate)

La vitesse de balayage de l'amplificateur de l'onde est une mesure précise de la plus haute f'réquence à laquelle un amplificateur peut donner toute sa puissance. Cette spécification est une fonction mathématique de la dérivée du voltage en fonction du temps, aussi appelé slew-rate. Il s'agit du temps que prend une onde carrée parfaite pour se rendre de 10% à 90% de la puissance maximale de l'amplificateur. Afin de bien utiliser cette mesure. Il faut tenir compte de la puissance de l'amplificateur. Un amplificateur de 50 watts efficaces sous 8 ohms produit 28,3 volts efficaces à sa sortie, tandis qu'un amplificateur de 200 watt sous 8 ohms produit une tension de sortie de 40 volts efficaces. Le slew-rate se mesure en volts par microseconde, ou millionième de seconde. Plus la puissance de l'amplificateur sera élevée, plus la vitesse de balayage devra être rapide pour obtenir une fréquence de coupure identique. Il se peut cependant que la vitesse de balayage soit différente pour la montée et pour la descente de l'onde carrée. Les résultats d'une telle asymétrie des vitesses de balayage seront des instabilités dans les fréquences grave lorsque l'intensité de la musique dans les fréquence aiguës sera élevée et cela, les fiches techniques ne le disentpas.

Réserve dynamique

Permet de savoir à quel point le fabriquant a économisé sur le bloc d'alimentation de l'amplificateur. Un bloc d'alimentation théoriquement parfait conservera la même tension quel que soit le courant débité requis par la charge. Un tel bloc d'alimentation produira un amplificateur avec 0 dB de réserve dynamique car il n'y aura pas de différence de tension d'alimentation entre 0 watt et la puissance maximum. Une réserve dynamique élevée n'est donc pas le signe d'un amplificateur de qualité.

Distorsion d'intermodulation

Cette forme de distorsion est peut-être la plus désagréable pour l'oreille car ses produits ne sont pas reliés harmoniquement à la musique. Cette donnée technique est la seule dans la famille des distorsion où le chiffre, un pourcentage, possède une certain corréation avec l'écoute.

Distorsion par harmoniques

Ne veut strictement rien dire de nos jours. Le choix et la qualité des différents composants a une plus grande influence sur la sonorité, la durabilité et la fiabilité d'un amplificateur.

PAGE PRÉCÉDENTE