LE DÉGRIFFAGE (L’ONYXECTOMIE)  

 

L’aspect éthique de l’interdiction de la pratique du dégriffage

Le dégriffage est une opération mutilante

  Les complications post-opératoires

Les conséquences à vie  

 Les alternatives au dégriffage ou comment gérer les griffades 

Conseils pratiques si vous devez OBLIGATOIREMENT envisager le dégriffage

 

 

1.    L'ASPECT ÉTHIQUE DE L’INTERDICTION DE LA PRATIQUE DU  DÉGRIFFAGE

 

Le dégriffage du chat est une pratique médicale à tendance Nord Américaine. Alors que cette intervention est courante et légale aux États-Unis et au Canada, elle est interdite et illégale dans plus de 24 pays d'Europe depuis mai 2004.   Proscrite complètement des actes vétérinaires, elle peut néanmoins être justifiée pour des motifs strictement médicaux (mentionnés plus bas).

 

L'interdiction de cette opération s'appuie sur une CONVENTION EUROPÉENNE POUR LA PROTECTION DES ANIMAUX DE COMPAGNIE  faite à Strasbourg en 1987 et approuvée en 2003 par les nombreux pays qui endossent que le dégriffage du chat est inacceptable. Voici ce que stipule cet accord :

" Les interventions chirurgicales destinées à modifier l'apparence d'un animal de compagnie ou à d'autres fins non curatives doivent être interdites et en particulier : la coupe de la queue, la coupe des oreilles, la section des cordes vocales, l'ablation des griffes et des dents ".

 

POURQUOI PLUSIEURS VÉTÉRINAIRES SONT DÉFAVORABLES À CETTE INTERVENTION CHIRURGICALE 

 

¨      Parce que les griffes du chat font partie intégrante de son anatomie et qu'elles sont essentielles à sa mobilité et à sa survie.

 

¨      Parce que le dégriffage est une pratique contre-nature qui ne respecte pas l'animal dans son intégrité. Pas étonnant que les chats dégriffés soient disqualifiés lors des expositions.

 

¨      Parce que se faire les griffes chez le chat est un comportement inné et normal :
  

Ø      pour entretenir ses griffes en bonne condition en éliminant la gaine extérieure usée qui est aussitôt remplacée par une nouvelle (manucure féline)

Ø      pour marquer son territoire de façon visuelle et olfactive (en déposant des phéromones sécrétées par des glandes sous ses pattes)

Ø      pour étirer ses muscles et sa colonne vertébrale (stretching), pour se détendre

Ø      pour le plaisir, pour s'amuser, pour provoquer, pour communiquer

Ø      c'est un rituel nécessaire pour maintenir son équilibre physique, émotionnel et mental

 

¨      Parce qu'il existe plusieurs alternatives efficaces au dégriffage.


¨      Parce que le dégriffage pratiqué sous anesthésie générale est une chirurgie irréversible et douloureuse pouvant conduire à des complications (physiques, émotionnelles et comportementales) graves et à des conséquences à vie.  

¨      Parce que le dégriffage devrait être pratiqué seulement chez des sujets dont les griffades présentent un risque de zoonose pour les propriétaires.

¨      Parce que le dégriffage devrait être considéré seulement si le chat démontre des comportements destructeurs sur son environnement et seulement si, après plusieurs tentatives, les solutions alternatives s'avèrent inutiles.

¨      Parce que le dégriffage devrait être la dernière solution à être envisagée pour empêcher un propriétaire de donner ou faire euthanasier son chat parce qu'il a été incapable de l’éduquer.

¨      Parce qu'aucun propriétaire ne peut garantir que son chat, privé de ses défenses, ne s'échappera jamais de la maison, qu'il n'aura jamais besoin de chasser pour survivre et qu'il n'aura jamais à se défendre ou fuir un danger dans un milieu potentiellement hostile.

¨      Parce qu'aucun vétérinaire ne peut garantir que le dégriffage ne laissera aucune séquelle physique ni douleur et qu'il n'affectera pas le caractère et le comportement du chat.

    

2.    LE DÉGRIFFAGE EST UNE OPÉRATION MUTILANTE


Le dégriffage n'est pas simplement le fait d'enlever la griffe des doigts de la patte du chat. Il s'agit de l'amputation entière de la dernière articulation du doigt (3e phalange) où la griffe prend racine.

Pour comparer avec l'humain, c'est comme si pour vous enlever un ongle, le chirurgien vous coupait complètement l'os terminal de votre doigt soit la dernière articulation sur laquelle votre ongle est attaché.  

Photos de l'opération étape par étape

Schémas de l'intervention

 

P.S : La ténectomie, une nouvelle méthode de dégriffage qui consiste à sectionner les tendons du muscle fléchisseur, reliant les griffes au reste du bras (les griffes ne peuvent plus se rétracter) n'est pas recommandée par l'Association canadienne des médecins vétérinaires comme solution de remplacement à l’onyxectomie.   

 

3.    LES COMPLICATIONS POST-OPÉRATOIRES

 

Selon une étude américaine, 12 % des chats qui subissent le dégriffage ont des complications sérieuses. Parmi celles-ci, notons :

 

¨      Les complications inhérentes à l'anesthésie générale

¨      Les hémorragies

¨      Les infections

¨      Les boiteries dues à des nerfs endommagés

Dans les pires cas : Voir photos de complications   

Ø      Repousses anormales et partielles des griffes souvent invisibles.

Ø      Nécrose des phalanges (mort des tissus par manque de circulation sanguine)   

 

4.    LES CONSÉQUENCES À VIE

 

LES AFFECTIONS PHYSIQUES

 

 «  En l’absence des griffes, le chat se trouve sans défense et ses mouvements sont gênés par l’amputation du dernier segment des doigts et des orteils. L’appui du membre ne se fait plus sur le bout de la dernière phalange, mais sur le bout de la phalange précédente qui n’a pas cette fonction anatomique. Toute l’angulation des membres et la biodynamique du corps sont transformées par cette mutilation qui accroît en outre la tension des tendons, des ligaments et des muscles.  En conséquence, ces bêtes (surtout les animaux obèses, et ils sont nombreux) souffrent pour le reste de leur vie. »

                                   Dr. Charles Danten  ( Un vétérinaire en colère )

 

¨      Difficulté de réadaptation. Le chat n'arrive pas à prendre appui sur ses MOIGNONS. Il doit réapprendre à marcher.

¨      Les problèmes neurologiques tels que :

Ø      Les douleurs fantômes persistantes avec sensation de picotement aux extrémités des membres amputés.  En fait, il s'agit d'une inflammation des terminaisons nerveuses qui ont été sectionnées.

Ø      Les névralgies chroniques surtout si avec l'âge, le chat devient obèse.

Ø      Les tendinites causées par trop de tension aux tendons reliant le bras à deux phalanges seulement au lieu de trois.

¨       Affaiblissement progressif des pattes avant, de l'épaule et des muscles du dos avec altération de l'équilibre (surtout chez les vieux chats obèses)

 

LES AFFECTIONS PSYCHOSOMATIQUES ET COMPORTEMENTALES

 

La cause première de ces problèmes est l'INSÉCURITÉ du chat privé de ses défenses naturelles.  Après le dégriffage,  l'animal peut :

 

¨      devenir malpropre en développant une aversion pour sa litière à cause de la douleur de ses plaies qui s'accentue quand il gratte

¨      souffrir d'incontinence urinaire

¨      commencer à avoir recours aux morsures pour compenser la perte de ses griffes

¨      devenir agressif envers les humains et les autres animaux,  parce qu'il a peur et doute qu'il peut se défendre sans ses griffes en cas de danger. Il devient dans un état de survie permanente.

 

Tout le contexte entourant l'intervention chirurgicale (déplacement, hospitalisation, amputation etc.) contribue à installer un traumatisme psychique  qui passe souvent inaperçu aux yeux de certains propriétaires,  plus ou moins sensibles aux états d'âme de leur chat.

 

Toutes ces affections résultant du dégriffage peuvent malheureusement justifier l'abandon, ou la mise à mort des victimes par leur propriétaire.  

 

5.    LES ALTERNATIVES AU DÉGRIFFAGE OU COMMENT GÉRER LES GRIFFADES 

 

Si votre chat n'a pas d'impulsions destructrices et qu'il n'a pas de problème de comportement (excès de griffades compulsives dénotant de l'anxiété), il n'y a aucune raison pour que vous le fassiez dégriffer.

 

¨      DES GRIFFOIRS À CHATS POUR TOUS LES GOÛTS

 

Sur le marché, il existe une panoplie d'arbres à chat et de griffoirs (corde enroulée sur un poteau, en carton, des bûches, substrat en coco, planche recouverte de tapis, etc.).

Cependant, vous devez lui enseigner comment s'en servir. Le chat est intelligent, il apprend rapidement si vous usez de stratégies pour stimuler son intérêt pour le griffoir.

Un truc facile et efficace est d'imprégner le griffoir d'herbe à chat (cat nip). Ensuite, au début, le placer près des endroits où il a pris la mauvaise habitude de faire ses griffes. Lorsqu'il commence à griffer là où il ne faut pas, prenez ses pattes avant et frottez-les sur le griffoir. Ensuite, lorsqu'il aura pris l'habitude de l'utiliser, vous pourrez, petit à petit, déplacer le griffoir près de l'endroit où il se repose et au niveau de ses points de passage.  

Si vous n'avez pas la vocation de l'enseignement, procurez-vous un condo à étages (escaliers et paliers avec cachettes). Ce genre de structure recouverte de tapis est irrésistible pour les chats. Ils y passent la plupart de leur temps.

 

¨      LA COUPE RÉGULIÈRE DES GRIFFES DE SON CHAT   


Toutes les 2 semaines ou une fois par mois selon les besoins en commençant dès son jeune âge pour l'habituer.  Si vous manipulez tous les jours les pattes, les coussinets et les griffes de votre chat, la taille n'en sera que facilitée.

 

Si vous coupez seulement les pointes des griffes ou la partie blanche en utilisant des ciseaux spéciaux pour chats (non pour chiens trop gros parfois), vous n'avez pas à craindre de blesser votre animal. Mais tout même, soyez attentif à ne pas couper le nerf, la partie rose, vivante, de la griffe.

 

¨      LA SOCIALISATION  DES CHATONS  en les manipulant souvent. Ainsi, ils  ne chercheront pas à griffer et à mordre et se laisseront prendre facilement.

 

¨      LA PROTECTION DES ENDROITS GRIFFÉS

 

§         À l'aide d'objets piégés : Certaines de ces mesures peuvent paraître drastiques, mais elles ne sont que provisoires.

Ø      S'il s'agit d'un mur, placer un meuble devant et ne faites surtout pas disparaître pour un certain temps, les repères olfactifs déposés par votre chat.

Ø      S'il s'agit d'un meuble, placer un objet décoratif ou une plante devant jusqu'à ce que votre chat n'y accorde plus d'intérêt. S'il persiste, recouvrir l'endroit griffé avec un des matériaux suivant qui l'agacera et le découragera : papier d'aluminium,  film alimentaire transparent, papier à sabler, papier à bulles, moustiquaire en plastique ou ruban adhésif côté collant vers l'extérieur. Certains utilisent même des ballons gonflables suspendus sur les rideaux.

 

§         En vaporisant les endroits griffés avec de la citronnelle ou du vinaigre blanc dilué.

 

  

¨      LA DIMINUTION DE L'ANXIÉTÉ DE SON CHAT en vaporisant sur les griffades ou en diffusant dans la pièce la plus griffée, des phéromones de synthèse (en vente dans les cliniques vétérinaires).

 

¨      LA CORRECTION INDIRECTEMENT DE SON CHAT

Il est très important de ne jamais punir votre chat de façon trop directe. Cette attitude augmente son anxiété et par surcroît, ses griffades. Il faut plutôt :

Ø      Détourner son attention dès qu'il s'en prend à vos meubles en jetant près de lui un petit objet ou en lui vaporisant de l'eau. Il ne doit pas savoir que vous êtes l'investigateur de cette mauvaise blague, de sorte qu'il croira que c'est l'objet qu'il griffe qui l'arrose.  

 

Ø      Après avoir détourné son attention, toujours ramener votre chat près de son griffoir et lui montrer à nouveau comment s'en servir.

   

¨      LES CAPUCHONS EN VINYLE MOU NON-TOXIQUE

Produit japonais qui dure entre 4 et 6 semaines dans lequel on introduit la griffe après la taille. L'inconvénient est que votre chat peut mettre un peu de temps à s'adapter aux fausses griffes.

   

 

6.    CONSEILS PRATIQUES SI VOUS DEVEZ OBLIGATOIREMENT ENVISAGER LE DÉGRIFFAGE pour une question de vie ou de mort de votre chat ou pour des raisons médicales.  

 

CONSIDÉRATIONS SUR LE DÉGRIFFAGE AVANT L'OPÉRATION

 

ACCEPTABLES

INACCEPTABLES

Chat à partir de 6 mois, le dégriffage se fera en même temps que la stérilisation

Chez les chatons de moins de 10 sem. ou en dessous de 1 kg de poids vif * et chez certains chats adultes  **

Le chat est en bonne santé et ses vaccins sont à jour

Le chat présente des problèmes de santé et ses vaccins ne sont pas à jour

Le chat est à jeun de 12 à 18 heures avant l'opération

Le chat a mangé par erreur et on l'opère quand même dans les heures qui suivent

Reprendre son chat après 48 ou 72 hres d'hospitalisation

Reprendre son chat la journée même de l'opération

Choisir son vétérinaire en fonction de ses compétences et de sa renommée

Choisir son vétérinaire en fonction des tarifs avantageux

*

Certains sites internet préconisent de faire dégriffer son chat à partir de 10 semaines ou à 1kg de poids vif quitte à ce qu’il subisse une 2e anesthésie vers l'âge de 6 mois lors de la stérilisation. C'est un point de vue controversé et parfois mercantile. En sachant que l'anesthésie affaiblit de façon notoire le système immunitaire (les protections naturelles) et qu'à 10 semaines celui-ci n'est pas totalement développé ou à maturité, je crois que cette question doit être envisagée cas par cas.

Cette décision doit être prise conjointement entre le vétérinaire et son client qui connaît normalement son chat mieux que quiconque.  En effet, ce n’est qu’en alliant la connaissance intime du propriétaire pour son animal dans son environnement aux expertises médicales du vétérinaire, qu’une estimation valable de l'état de santé du chat selon son poids, son âge et sa forme physique déterminera si celui-ci est en mesure ou non de subir cette délicate opération et/ou une deuxième anesthésie trois mois plus tard.       

 

D'un autre point de vue, est-il vraiment possible de déceler chez un chaton de 10 semaines s'il possède des comportements destructeurs sur son environnement ?  Il n’est pas raisonnable de croire que le caractère d’un chaton restera inchangé à jamais. Ce n’est que vers l’âge de 6 mois que l’on peut percevoir la vraie personnalité de son chat. De plus, n'oublions pas que le dégriffage doit être toujours considéré en dernier recours ou de façon optionnelle quand les alternatives ne fonctionnent pas, ou quand il y a des risques de zoonose pour ses propriétaires.  

 

**        Les chats adultes ayant un excès de poids sont les pires victimes.

Les plaies sont plus importantes, plus traumatiques et plus douloureuses.

 

 

LES CONDITIONS IDÉALES LORS DE L'OPÉRATION

 

Prenez les choses en main. Rien ne vous empêche de vous assurer auprès de votre vétérinaire que la douleur est contrôlée adéquatement :

 

¨      L'isoflurane, un halogéné des plus souples et sécuritaires des anesthésiques.

¨      Un analgésique efficace :  Le timbre ou (patch) de Fentanyl), appliqué sur la peau du sternum la veille de l'intervention, maintient en continu des niveaux constants de Fentanyl qui est un analgésique agissant jour et nuit durant toute la durée de l'hospitalisation. Le timbre de Fentanyl agit 4 à 8 heures après sa pose et son effet peut subsister pendant plus de 5 heures. Les chats sont plus calmes lorsqu'ils se réveillent et semblent moins réticents à marcher sur leurs doigts mutilés.

 

     LES SOINS POST-OPÉRATOIRES

 

Vous devez remplacer pendant au moins 10 jours la litière agglomérante  pour une litière en papier. Cela évitera que les plaies de votre chat s'infectent. De plus, le grattage s'en trouvera facilité et se fera sans douleur.  Cette litière plus légère et s'accumulant moins aux pattes empêchera votre chat de développer une aversion pour sa litière habituelle qui pourrait le rendre malpropre sa vie durant.

 

Votre chat est maintenant un animal strictement d’intérieur. Néanmoins, si votre environnement le permet, vous pouvez, sous surveillance, l’attacher à l’extérieur quelques minutes par jour.

 

PRENDRE SES RESPONSABILITÉS SI LE DÉGRIFFAGE DE SON CHAT TOURNE MAL

 

Si pour sauver vos meubles, vous avez pris la décision de modifier l’apparence de votre chat et que ce dernier ne répond plus du tout au compagnon que vous souhaitiez, de grâce, acceptez-le car il n’y est pour rien.

 

Pardonnez-vous pour votre erreur et prenez bien soin de cet être vulnérable qui possède sa personnalité propre, des sentiments et ressent la douleur. Ne l’abandonnez surtout pas, car il ne peut plus se défendre, et du coup, vous participeriez  à augmenter la population de chats errants avec tout ce que cela comporte.

 

Avant de le faire euthanasier, demandez-vous si vous avez le droit de disposer de sa vie, car il a sa place, comme vous et moi, dans cet univers où tout vivant provient de la même Source de vie.

Liens utiles :            

Un Vétérinaire en colère

L'Association canadienne des Médecins Vétérinaires

Vétérinet - Le dégriffage- Pour ou contre

Projet Sphinx

SPCA Laval

Silvie Drapeau

Ce texte ne peut être reproduit qu'avec la permission de l'auteur 

© 2005 - Tous droits réservés