..............................................................................................
Journal de Rosemont Petite-Patrie

Problème de moisissure au CLSC de Rosemont: d'autres détails.
par Andrée Desroches

24 Juillet 2007

Les usagers du CLSC de Rosemont peuvent être rassurés. Selon la Direction de santé publique (DSP) de Montréal, la moisissure détectée dans les murs de certains bureaux de l'établissement du boulevard Saint-Joseph n'occasionnerait pas de problème de santé pour les visiteurs occasionnels.

L'été dernier, alors que des employés du CLSC présentaient des symptômes s'apparentant à des signes d'allergie, la direction du Centre de santé et de services sociaux Lucille-Teasdale a enclenché un processus d'évaluation de la qualité de l'air, explique la directrice générale associée du CSSS, Suzanne Crête.

Bien que trois évaluations menées en cours d'année donnaient des résultats satisfaisants, des employés continuaient à avoir des problèmes, indique Mme Crête. Le CSSS a donc décidé de mandater une firme spécialisée utilisant des chiens renifleurs afin de vérifier la présence possible de moisissure dans les murs. Quatre visites effectuées depuis la fin juin ont permis de constater la présence de moisissure dans environ 20% des bureaux, mentionne Suzanne Crête.

Des travaux sont entrepris pour corriger la situation. Ils dureront entre un et deux mois. Il s'agit d'ouvrir les murs pour procéder à des travaux de nettoyage et de désinfection. «Nous allons régler le problème à la source», souligne Mme Crête.

Les travaux seront effectués par section, par bloc de quatre ou cinq bureaux, selon un protocole strict. La zone des travaux sera hermétiquement fermée pour éviter toute propagation.

Le CLSC étant locataire, le coût des travaux sera entièrement assumé par le propriétaire du bâtiment.

Les travaux n'affecteront pas les services dispensés au CLSC, précise Mme Crête.

La présence de moisissure a été détectée uniquement dans des murs. Des travaux de nettoyage du système de ventilation ont été effectués l'an dernier.


retour