Header image  
   
  Accueil
   

Boiseries

Les boiseries sont dans un très bon état, sauf pour 2 exceptions: les panneaux de descente et de plancher. Ces quatre pièces sont peu visibles en navigation, les panneaux de descente sont rangés, et un tapis recouvre le plancher. Mais elles sont aussi très faciles à rénover, il s'agit de remplacer les panneaux de descente par un panneau temporaire en contre-plaqué, et de tout ramener à l’atelier.

 

Panneaux de descente

Les panneaux de porte de la descente ont passablement souffert du manque d'entretien.
large product photo
Le bois est essentiellement à nu, exposé aux éléments. Laissé plus longtemps sans protection et les joints de colle pourraient flancher.
large product photo
Autour de la poigné/aérateur on peut juger de nombreux sablages que le panneau à subis, heureusement qu'il s'agit de bois massif. Un sablage pas trop énergétique est tout ce qui fut nécessaire pour débarrasser le bois du peu de vernis qui restait sur la face extérieure. Un sablage beaucoup plus agressif aurait été nécessaire pour ramener le look du neuf, mais je préfère éviter d'enlever trop de bois.
large product photo
Cinq couches de vernis ont été appliquées, avec un très léger sablage entre les couches. Noter que c'est la seule pièce de bois extérieur qui est vernie, toutes les autres pièces sont traitées au Cetol.
large product photo
Le côté intérieur des panneaux à simplement besoin d'un peu de soin.
large product photo
Ils retrouvent leur belle apparence.
large product photo
Les poigné/aérateur sont finis avec du gelcoat, qui accuse son âge.
large product photo
C'est un bon choix pour faire l'essai de peinture et voir comment cela se comportera avec le temps.

Panneaux de plancher

Ici c’est la galère! Les panneaux de plancher sont… pas regardables. Je ne sais pas quel est le fini, ou les finis, mais il faut que cela disparaisse. J'ai pensé un moment les changer, mais après tout ils seront passablement invisibles sous le tapis.
large product photo

Armé d'une sableuse à ruban je fais un premier essai au no 80. Je me rends compte que la bande se bourre rapidement. Je change pour du no 60, et même là la tâche est longue.

large product photo

La patience paye, et du bois propre fini par apparaître enfin.

large product photo

Le chant du contre-plaqué est enduit d’époxy, et tout le panneau de 4 couches de vernis marin. Le vernis mettra en évidence la nature peu noble du contre-plaqué, mais c'est beaucoup mieux.

 

 

Retour à la page principale