GUSTAVE

et ses patentes à gosse.

 

Gustave était un mécanicien dans le comté de Lotbinière au Québec qui travaillait dans un garage pour l'entretien des autobus.

Or, c'était un bricoleur inventeur qui fabriquait toutes sortes de mécaniques plus bizarres les unes que les autres.

Ici au Québec, on nomme patente tout objet mécanique fabriqué pour un usage quelconque, car l'on voyait sur certains de ces objets le mot anglais  patented   signifiant qu'il était breveté.

On appelait Monsieur Gustave  Gus (prononciation anglaise gosse) , d'où les patentes à gosse.

Une patente à gosse est un objet fabriqué qui n'est pas très bon, qui ne fonctionne pas très bien, c'est un terme péjoratif.

 

Mon beau-frère m'a donné une perceuse électrique et je n'arrive même pas à l'utiliser, c'est une vraie patente à gosse ...

                                                                                       RETOUR