MARINGOUINS

                                

André et Laurent sont allés à la pêche au lac Rohault cette année. Ils se sont fait manger par les maringouins. Il y en avait tellement qu'ils ne pouvaient même pas ouvrir la bouche sans en avaler.


Les Culicidae regroupent les insectes communément appelés moustiques (ou maringouins au Québec). Classée dans l'ordre des Diptères et du sous-ordre des Nématocères, cette famille est caractérisée par des individus aux antennes longues et fines à multiples articles et par des femelles possédant de longues pièces buccales en forme de trompe rigide de type piqueur-suceur.

(Wikipédia)

Paroles d'une chanson célèbre de la Bolduc

LES MARINGOUINS

J'suis allée me promener
À la campagne pour l'été
Je vous dis que j'en ai arraché
Les maringouins m'ont tout mangé

Quand ils m'ont vu arriver
Ils m'ont fait une belle façon
Sont venus au devant d' moé
C'était comme une procession

Les maringouins c'est une bibitte
Faut se gratter quand ça nous pique
Je vous dis que c'est bien souffrant
C'est cent fois pire que l'mal aux dents

J'ai les jambes pleines de piqûres
C'est comme un vrai morceau de forçure
J'ai la peau tout enlevée
C'est parce que je me suis trop grattée

Mais partout où c'est que j'allais
Les maringouins me suivaient
Je courais tellement fort
Que j'en avais des bosses dans le corps

Quand j'allais voir la vieille canard
Y couraillaient jusqu'au hangar
Ils étaient tellement enragés
Qu'ils m'ont presque dévorée

Le soir après j'étais couchée
Autour de ma tête y venaient chanter
Voilà que j'allume la lampe
Pis j'commence à les courailler

Y n'a un avec sa lancette
Qui s'en vient sur ma jaquette
Mon mari à mes côtés
J'vous dis qu'il l'a pas manqué

Je vous dis deux mois après
J'étais contente de prendre le train
Mais pour m'en débarrasser
M'ont mis dans une boîte pis m'ont tchéquée

Quand un de mes amis m'a vue
Il ne m'reconnaissait plus
J'avais l'nez presque mangé
Pis le visage tout boursouflé

Commentaires

C'est génial le Québec.

C'est génial le Québec. Quand il fait -40, c'est dur de profiter convenablement de la nature et quand c'est l'été, on se fait bouffer par les maringouins (oubliez vos souvenirs de piqûres de moustiques français, c'est 1000 fois pire). Il n'y a guère que l'automne où si le temps n'est pas trop frais et humide, on peut un peu se promener dans le bois. C'est quand même dommage d'avoir une aussi belle Nature autour de soi, d'être au pays du camping et de ne pas pouvoir en profiter comme on veut.

 

 

 

                                         retour