MIQUELON... ST-PIERRE

 

Aux fêtes, chez Sébastien, Michel a apporté du St-Pierre. Comme d'habitude, Léopold a trop bu et il a été malade. 

J'ai mis du Miquelon dans mon punch. On a eu un sacré fun.

Ces expressions étaient très utilisées dans les années de la prohibition, c'est-à-dire, les années où il était interdit pour les Américains de boire, d'acheter ou d'importer des boissons alcoolisées. (Loi américaine 1919). Elles désignaient des boissons dont le pourcentage en alcool était très élevé.

Les îles St-Pierre et Miquelon au large de Terre-Neuve sont un territoire français. C’est pourquoi,  cet interdit n'était donc pas en vigueur là-bas. On y fabriquait de l'alcool qui était par la suite vendu illégalement aux États-Unis. L'étiquette sur la bouteille portait la mention St-Pierre ou Miquelon.

 

Si vous avez une bouteille de St-Pierre cachée dans votre cabinet à boisson, elle doit valoir son pesant d'or ou de FORT!

 

  RETOUR