Bienvenue sur mon site - 10 ans déjà !

petitef.gif (2768 octets)

Archives

À la recherche
d'un sujet?

Plan du site

Terrains et lac avec presqu'île à vendre.

Contactez-moi par courriel.

Signez mon livre d'invités.

Chepaule(150).gif (8371 octets)

 

 

 

 

Accueil

Andragogie

Être infirmière

Relations publiques

Santé

Sonnez les matines

Souvenirs

 

daisybar6.gif (7264 octets)daisybar6.gif (7264 octets)

L'engagement professionnel de l'infirmière

L'infirmière démontre que sa pratique des soins s'appuie
sur de solides connaissances
qu'elle met à jour de façon continue.

L'infirmière s'engage envers sa profession
et elle est solidaire des autres infirmières.

Elle reconnaît l'importance de l'interdisciplinarité
et la nécessité de collaborer avec les organismes du milieu

 

  • L’infirmière a une conception de la personne, de la santé, de l’environnement et des soins infirmiers ; elle poursuit un but dans l’exercice de sa profession, et elle est capable de décrire sa conception et son but.
  • L’infirmière connaît et respecte la Loi sur les infirmières et les infirmiers, le Code de déontologie des infirmières et des infirmiers ainsi que les autres lois et règlements en lien avec sa pratique.
  • L’infirmière s’engage dans un processus de formation continue et de mise à jour de ses connaissances.
  • L’infirmière démontre dans sa pratique qu’elle :

utilise les nouvelles connaissances ;

contribue à générer de nouvelles connaissances ;

participe au renouvellement des pratiques de soins ;

participe à la recherche en sciences infirmières ou entame des recherches dans ce domaine.

 

  • L’infirmière affirme son identité professionnelle. Elle :

explique son rôle au client, au public en général et aux différents professionnels de la santé ;

participe aux différents comités interdisciplinaires ayant des répercussions sur les soins infirmiers ;

participe aux comités où sa présence est sollicitée (CII, par exemple).

 

  • L’infirmière fait preuve de leadership :

au sein du système de santé, en apportant sa propre contribution à l’équipe interdisciplinaire, au réseau de la santé et aux

établissements de soins ;

au sein de la profession, en allant de l’avant dans la mise en place d’approches novatrices en soins infirmiers ;

au sein de la société, en faisant connaître la contribution des infirmières aux soins de santé.

 

  • L’infirmière collabore avec les membres de l’équipe de soins pour s’assurer que les clients reçoivent des soins de qualité et ce, de façon continue.

 

  • L’infirmière, dans l’exercice de sa profession :

collabore avec les maisons d’enseignement et facilite les stages des étudiantes

partage son expertise et adresse des commentaires constructifs à ses collègues infirmières ;

est fière de sa profession.

 

  • L’infirmière est renseignée :

sur le fonctionnement du système de santé ;

sur l’évolution des politiques de santé et de bien-être ;

sur la situation sociale et le système de santé (pénurie des ressources ou vieillissement de la population, par exemple) ;

sur l’évolution de la discipline des sciences infirmières.

 

  • L’infirmière participe, avec les membres de l’équipe interdisciplinaire et les gestionnaires de l’établissement de soins, à la promotion de mesures législatives et sociales concernant les services de santé et les services sociaux (représentations visant la modification ou l’adoption de politiques de santé, de projets de loi, de règlements, etc.).

 

  • L’infirmière agit de façon responsable. Elle :

utilise les ressources humaines, matérielles et financières de façon judicieuse ;

tient compte de ses droits et de ses obligations à l’égard de sa santé.

 

  • L’infirmière est responsable, en tout temps, des soins qu’elle prodigue aux clients.

 

Texte issu des (Perspectives, OIIQ) 


 

daisybar6.gif (7264 octets)daisybar6.gif (7264 octets)
Dernière révision : 08 avril 2006 - Paule Bolduc, inf. M.Éd. 
Copyrightcopyright.gif (1840 octets)1996-2006 - Tous droits réservés