Montagnais

Ce nom d'origine française rappelle les régions montagneuses au nord du bas Saint-Laurent où vivait cette tribu algique. Avec les Naskapis, ils occupaient la majeure partie de la péninsule du Labrador à l'exclusion de la côte nord et d'une partie de la côte est de la baie d'Hudson, domaine des Esquimaux. Les dialectes montagnais-naskapis se rapprochent beaucoup des dialectes cris et leur culture est voisine de celle des Cris des bois et des Cris des marécages. Les Montagnais faisaient le commerce des fourrures avant même l'arrivée de Champlain. Ils demeurèrent trappeurs pendant tout le Régime français et servirent souvent d'intermédiaires. Ils habitaient surtout les régions boisées où l'orignal, le poisson et le gibier à poil assuraient leur subsistance. Les Naskapis, eux, vivaient sur des terres arides et y chassaient le caribou. Bien qu'on ignore tout de l'organisation primitive de leur société, on sait que les Montagnais avaient de véritables pêcheries sur le Saint-Laurent et au bord de certain lacs et qu'ils se divisaient en petits groupes pendant l'hiver, pour la chasse. Quelques-uns participaient également à des chasses collectives aux mammifères marins, en particulier le phoque.

Page précédente Vous êtes sur le site du Retraité No1