Chafran fête les mères

 

 

  Chafran.net M'écrire

 

 

 

Chaque belle-mère est un morceau de la culotte du diable.
Belle-mère, fût-elle de sucre, est amère.
Pas de mer qui ne soit salée, ni de belle-mère qui soit douce.
La conscience c'est comme une belle-mère qui serait toujours derrière vous.
A Honolulu, il y a tout ce qu'il faut : du sable pour les enfants, du soleil pour les épouses, des requins pour les belles-mères.
J'adore ma belle-mère. Je l'aime tellement que je l'emmène partout avec moi. Mais elle retrouve toujours la maison...
Il n'y a pas de bonheur parfait ! dit l'homme quand sa belle-mère mourut et qu'on lui présenta la note des pompes funèbres.
Aux dernières étrennes, j'ai offert une chaise à ma belle-mère. Aux prochaines, je la ferai électrifier.
Dans toute mère de famille, il y a une belle-mère qui sommeille.
Si votre bébé est beau, parfait, ne pleure jamais, n'est jamais agité, dort régulièrement et rote après chaque biberon, alors, c'est que vous êtes la grand-mère.
Une belle-mère, c'est une dame qui donne sa ravissante fille en mariage à un monstre horrible et dépravé pour qu'ils fassent, ensemble, les plus beaux enfants du monde.
Hélas...Avec l'âge les raideurs se déplacent !
Un vieillard est un livre qu'on néglige de lire.
Le temps est un bonbon que l'on déguste quand on est vieux.
On ne possède rien, jamais qu'un peu de temps.

Quand on a le temps, on a la liberté.

La vieillesse, c'est le temps où les anniversaires ne sont plus des fêtes
Une année de plus à notre âge est une année de moins à notre vie, l'anniversaire est-il alors fête ou deuil ?
Pour qui n'a rien à faire, c'est tous les jours fête.
L'âge ne compte pas, à moins d'être un fromage.

Plus la photo est vieille, et plus on a l'air jeune.