Chafran fête Pâques

 

 

  Chafran.net M'écrire

 

 


Les curés sont consolés de ne pas s'être mariés quand ils entendent les femmes se confesser.
Il faut travailler en ce monde, il faut combattre. On aura bien le temps de se reposer toute l'éternité.
Pour notre corps, la mort n'est qu'une lessive.
Si le mensonge est un péché que l'on rachète par des prières, ce doit être pour cela que le curé passe sa journée à prier
L'abus ne fait pas le moine
Jésus a bien pardonné à la femme adultère! Évidemment, ce n'était pas la sienne.
Ma femme m'a converti à la religion. Je n'aurais jamais cru à l'enfer avant de la connaître.
Mon Dieu, mon Dieu, délivrez-nous de toutes les religions !
Athée pieds.Voilà ma religion
Les hommes ont mépris pour la religion. Ils en ont haine et peur qu'elle soit vraie.
L'immense supériorité de la religion sur toute autre forme de pensée tient à son sens aigu du mystère des choses.
Mourir pour une religion est plus simple que de la vivre pleinement.
Il ne faut pas juger un homme sur ses fréquentations. Judas avait des amis irréprochables.
Dans chaque église, il y a toujours quelque chose qui cloche.
Les curés se consolent de n'être pas mariés quand ils entendent les femmes se confesser.
Si l'on y réfléchit bien, le Christ est le seul anarchiste qui ait vraiment réussi.
Il ne faut jamais juger les gens sur leurs fréquentations : Judas, par exemple, avait des amis irréprochables.
N'oublions pas les paroles divines

Bienheureux les pauvres, ils seront assis à la droite de Dieu.
Bienheureux les riches, ils seront allongés au bord de leur piscine.
Si Dieu avait voulu que l'on prit la Vie sérieusement, il ne nous aurait pas donné le sens de l'humour.
Est-ce que la maman d'un oeuf de Pâques c'est une poule en chocolat ?
Jésus disait : aimer ; l'église dit : payer.
Au diable on vend son âme, à Jésus on la donne.
Jésus, de retour sur terre, s'étonnerait qu'on le commente tant et qu'on essaie si peu de l'imiter.
Neuf personnes sur dix aiment le chocolat ; la dixième ment.
Si j'étais directeur d'école, je me débarrasserais du professeur d'histoire et je le remplacerais par un professeur de chocolat ; mes élèves étudieraient au moins un sujet qui les concerne tous.
La vie est comme le chocolat, c'est l'amer qui fait apprécier le sucre.
Qu'est-ce que la santé ? C'est du chocolat !
Ne croyez pas que le chocolat soit un substitut à l'amour... L'amour est un substitut au chocolat.
La patience, c'est comme le chocolat... On n'en a jamais assez !
Aimez le chocolat à fond, sans complexe ni fausse honte, car rappelez-vous : "sans un grain de folie, il n'est point d'homme raisonnable".