LES BADEAU



Il est de Saint-Sauveur, de l’évêché de La Rochelle, en Aunis. Vers 1631, Jacques Badeau s’est marié, à La Rochelle avec, Anne Ardouin, née vers 1615.


Jacques Badeau est engagé pour la Nouvelle-France, le 12 avril 1647, à La Rochelle. Cinq enfants naissent au couple de Jacques Badeau, laboureur à bœufs, et d’Anne Ardouin, dont une fille et un fils nous créent des liens de descendance pour nous, dans cette description généalogique.


La fille, Jeanne Badeau, née vers 1638, à La Rochelle, épouse le 9 février 1654, l’ancêtre Pierre Parent, originaire de Mortagne sur Gironde, en Saint-Onge. Ils ont des triplés, pour un total de 18 enfants, dont trois fils Parent nous créent des branches descendantes jusqu’à nous.


Le premier, Michel Parent, né en 1671, épouse en 1692, Jeanne Chevalier, née en 1673, fille de l’ancêtre René Chevalier et Jeanne Langlois.


Le deuxième, Jean Parent, un des triplés, né en 1674, épouse en 1698, Marie-Françoise Bélanger, née en 1680, fille des ancêtres, Nicolas Bélanger, dit Catherine et de Marie DeRainville.


Le troisième, Antoine Parent, né en 1683, épouse en 1708 à L’Ange-Gardien, Barbe Trudel, née en 1689, fille de Nicolas Trudel et de Barbe Lettre.


Le fils de l'ancêtre Jacques Badeau, Jean, né vers 1642, à La Rochelle, épouse le 28 octobre 1665, à Québec, Marguerite Chalifou, née en 1652, fille des ancêtres Paul Chalifou et Jacquette Archambault. Jean Badeau, est arquebusier et habitant de Beauport, en 1665. Dix enfants naissent au couple, dont l’aînée des filles, qui nous concerne, Marguerite Badeau, née le 12 mai 1673, à Ste-Famille de l’Île d’Orléans. Elle épouse en 1689, Pierre Lereau, né en 1660, fils des ancêtres Simon Lereau et de Suzanne Jarousseau.


Jacques Badeau décède le 17 août 1658, à Québec, sa veuve, Anne Ardouin, ne le suit que 12 années plus tard, soit le 11 octobre 1670, à Beauport.