CHRONOLOGIE BACHAND
1890 - ???? Lydia
???? - ???? Édouard
???? - ???? Joseph
???? - ???? Joseph
???? - ???? François
1701 - ???? Jean-Baptiste
1667 - 1709 Nicolas
1640 - ???? Nicolas
1??? - 1???

1640 - ???? Nicolas Bachand dit Vertefeuille
Ancêtre des Bachand d'Amérique
Le patronyme Bachand fait partie de la catégorie des noms de lieux. Bach est un nom de lieux aqueux devenu nom de famille par transmission à leurs habitants, c'est un terme d'Alsace signifiant un petit cours d'eau. Bachant est une commune du département du Nord de la France, arrondissement d'Avesnes, ville située sur la route de Paris à Namur à quelques kilomètres de Maubeuge, à la frontière belge.
Nicolas Bachand dit Vertefeuille fait partie des 131 immigrants venus de l'Ile de France entre 1680 et 1700 pour s'établir ou remplir un contract d'engagement pour la Nouvelle-France. Rien, à date ne permet de connaître quand, ni comment Nicolas Bachand fils de Nicolas, charpentier et Marie Pinson, originaire de Paris, arriva en Nouvelle-France. Né à St-Clou, Ile de France vers 1667, Nicolas Bachand épousera Anne Lamoureux, fille de Louis Lamoureux et Françoise Boivin le 4 décembre 1692 à Boucherville, soit dix mois après la signature du contract de mariage le 13 février 1692. L'épouse Anne Lamoureux n'avait que treize ans et demi à la signature du contract de mariage.
Anne reçevra, de son père Louis Lamoureux un sixième de l'Île Ste-Marguerite, faisant partie des Iles Percées de la seigneurie du Cap de Varennes le 7 août 1694. Ce n'est qu'en 1707, alors que la famille compte 5 enfants, que Nicolas louera une terre de Louis Lamoureux pour cinq ans moyennant les cens et rentes, plus 200 livres par année.
Un sixième enfant, Jean Baptiste naîtra le 28 février 1709, un mois avant le décès de Nicolas, inhumé au cimetière de la paroisse de Ste-famille de Boucherville le 27 février 1709 à l'âge de 42 ans. Anne Lamoureux lui survivra plus de 48 ans sans se remarier, bien qu'elle n'est que 31 ans avec 6 enfants dont l'aîné a 15 ans, elle décède le 15 juillet 1757 et est inhumée le 16 dans le cimetière de Boucherville.
Anne Lamoureux saura bien se débrouiller puisque quatre de ses fils déclarent posséder plusieurs terres au moment de leur mariage. Un des fils, François décèdera à l'âge de 20 ans, alors qu'il était déjà locataire d'une terre à l'Île Ste-Marguerite. Madeleine la seule fille du couple épousera Paul Christin, maître cordonnier.
Le fils aîné Nicolas s'établira à Lachenaie, Jean Baptiste à Boucherville, Joseph à Verchères. Et le dernier fils Jean Baptiste fera souche à l'Assomption.
Les descendants migreront dans toute l'Amérique du Nord, principalement au sud du Québec et en Nouvelle-Angleterre perpétuant ainsi le patronyme sous différentes appelations: Bachand, Béchamp, Bachan, Bachant, Bashaw, Greenleaf et Vertefeuille.

Source : Charles Bachand
Le Centre de généalogie francophone d'Amérique
URL: http://www.genealogie.org


Nicolas Bachan dit Vertefeuille
Nicolas Bachan dit Vertefeuille, né à St-Clou, archevêché de Paris, vers 1667, fait partie des 131 immigrants venus de l'Ile-de-France entre 1680 et 1700. Il était le fils de Nicolas, charpentier et Marie Pinson. Le premier document, attestant de sa présence en Nouvelle-France, est son contrat de mariage avec Anne Lamoureux passé devant le notaire Michel Moreau le 13 février 1692. Anne Lamoureux, fille de Louis Lamoureux et Françoise Boivin n'avait que treize ans et demi à la signature du contrat, de sorte que la cérémonie religieuse eu lieu dix mois plus tard, le 4 décembre 1692 à Boucherville. Selon toute probabilité, Nicolas serait arrivé en Nouvelle-France, comme troupier des compagnies franche de la marine qui accompagnaientt le nouveau gouverneur, le marquis de Denonville, en 1685. Il avait alors 18 ans, l'âge minimum pour s'enroler comme soldats. Denonville reçu les instructions de son départ pour la Nouvelle-France directement du roi, Louis XIV et de son ministre de la marine, Seignelay le 17 ou 19 mars 1685, à Versailles. Il est fort probable que le recrutement des soldats ait débuté dans la région Parisienne. Le contrat de service était alors de 6 ans. Nicolas Bachan aurait donc été libéré de l'armée à la fin de 1691. À l'époque, les sodats passaient l'hiver chez les habitants du pays et reprenaient leur service militaire le printemps venu. C'est probablement lors d'un de ces hivers passées chez Louis Lamoureux qu'il fit la connaissance de Anne qu'il épousa en 1692. Anne recevra, de son père Louis Lamoureux, un sixième de l'Île Ste-Marguerite, faisant partie des Iles Percées de la seigneurie du Cap de Varennes, le 7 août 1694. Ce n'est qu'en 1707, alors que la famille compte 5 enfants, que Nicolas louera une terre de Louis Lamoureux, pour cinq ans moyennant les cens et rentes, plus 200 livres par année. Un sixième enfant, Jean Baptiste naîtra le 28 février 1709, un mois avant le décès de Nicolas, qui sera inhumé au cimetière de la paroisse de Ste-Famille de Boucherville, le 27 février 1709 à l'âge de 42 ans. Anne Lamoureux lui survivra plus de 48 ans sans se remarier, bien qu'elle n'ait que 31 ans avec 6 enfants dont l'aîné a 15 ans; elle décède le 15 juillet 1757 et est inhumée le 16, dans le cimetière de Boucherville. Anne Lamoureux saura bien se débrouiller puisque quatre de ses fils déclarent posséder plusieurs terres au moment de leur mariage. Un des fils, François décèdera à l'âge de 20 ans, alors qu'il était déjà locataire d'une terre à l'Île Ste-Marguerite. Madeleine, la seule fille du couple, épousera Paul Christin, maître cordonnier. Le fils aîné, Nicolas, s'établira à Lachenaie, Jean (Baptiste) à Boucherville, Joseph à Verchères. Et le dernier fils, (Jean) Baptiste, fera souche à l'Assomption. http://www.multimania.com/cbachand/ancetre.html