Portrait réalisé par Daniel Labelle



Lettre de sympathie adressée à Mme Colette Pelletier, présidente de la Corporation
le 22 novembre 2006



Madame Colette Pelletier

Bonjour madame Pelletier

J'ai appris ce matin le décès de notre ami : Monsieur Jean-Marie Couët et je désire vous présenter mes sympathies les plus sincères.
Quelques jours avant qu'il n'entre à l'hôpital, je suis allé lui montrer mon dernier vitrail :« La crèche du Saguenay». Je désirais lui présenter avant de l'installer à la salle d'exposition de Rivière-Éternité.

Après l'avoir installé dans son salon, près du piano, il s'est approché et agenouillé une dizaine de minutes devant la crèche.
Il s'est relevé et m'a déclaré: " Monsieur Maltais, c'est magnifique!"

Lors de notre rencontre, il m'a aussi parlé du conte: "L'enfant des glaces" Il a fait le parrallèle avec mon vitrail qui situe la Sainte Famille sur le bord du Saguenay, devant une surface glacée et les montagnes du Cap Trinité et du cap Éternité.

Il m'avoue que l'exposition de crèches est à contre-courant avec les tendances actuelles mais que la présentation de toutes les oeuvres apporte une réflexion nécessaire au monde d'aujourd'hui. Il mentionne que le sujet de la crèche l'a toujours émerveillé et que le message sera toujours d'actualité.

Je l'ai aussi félicité et remercié pour tout ce qu'il avait réalisé à Rivière-Éternité lui mentionnant que son nom restera gravé dans la mémoire collective pour des générations.
Le lendemain matin , il me téléphone de nouveau pour me confirmer l'intéret de mon vitrail et de son désir qu'il soit présenté le plus rapidement possible à la salle d'exposition.

Je ne savais pas , à ce moment ,que ce serait notre dernière rencontre.

Germain Maltais, artisan du verre
Jonquière






Ses funérailles ont eu lieu vendredi ,le 24 novembre à la cathédrale de Chicoutimi.

Voici une partie de L'Hommage présenté par son neveu: Bernard Couët:

(Début de citation)
Son dernier grand projet, celui qui lui tenait tant à coeur et pour lequel il a pratiquement travaillé jour et nuit au cours des 18 dernières années:
Faire de Rivière-Éternité un village muséal sur le thème de la crèche de Noël.

Seuls les gens de la Corporation de Rivière-Éternité et nous, sa famille, savons jusqu'à quel point il s'est investi dans ce projet.

Il m'appelait en France,2,3,4, même 5 fois par mois pour m'en parler.

Un dernier mot sur ses crèches.
Non seulement, il a réussi à développer de belle façon cette thématique à Rivière-Éternité, mais il a réussi à faire en sorte que 200 de leurs crèches ont été exposées dans différentes villes européennes et dans l'enceinte même du Vatican. À ma connaissance, c'est la seule exposition canadienne dans quelque domaine que ce soit à s'être tenue au Vatican. Cette année, des crèches seront exposées à Metz, la capitale de la Lorraine.
Rivière-Éternité est sûrement le village québecois le plus connu en Europe et ses crèches de formidables embassadrices touristiques pour le Québec et une vitrine pour nos artistes et artisans.
J'espère que l'on pourra assuré la pérennité de ce beau projet.
(Fin de citation)




Mme Anne-Marie Gravel écrivait un article sur le Journal Le Quotidien le 27 décembre 2006 intitulé:
L'âme du fondateur veille sur l'exposition

"À 86 ans,Jean-Marie Couët était toujours très actif au sein de ce qui aura été le projet de sa retraite.
«Il achetait des pièces et donnait des conseils. C'est aussi lui qui a réussi à faire venir Raymond Lévesque»,souligne Colette Pelletier.
Le portrait de Jean-Marie Couët trône maintenant parmi les oeuvres qui l'ont passionné tout au long de sa retraite.
De son emplacement, il veille sur ce qui aura été sa dernière passion.





Merci monsieur Couët.

Du haut du ciel, vous pouvez voir l'ensemble du village de Rivière-Éternité, de votre exposition de crèches et de tous ceux et celles qui ont participé à votre beau projet.


revenir à la page principale