Yvon Bureau est né à St-Georges de Beauce, en 1945. Il est marié et père de deux enfants.

De 1974 à 2004, il oeuvre comme travailleur social à l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec (ex-Centre François-Charon), un milieu de réadaptation pour les personnes adultes handicapées physiquement. Il y supervise plus de 50 stagiaires tant au niveau maîtrise que celui du bacc. Il aide grandement à la mise sur pied des comités sur la bioéthique et sur les approches alternatives. En 1994, il crée l’Association québécois des intervenants auprès des personnes amputées. En 1993, l’Association canadienne des travailleurs sociaux le désigne Travailleur social de l’année/ Province Québec. De 1980 à 1985, il préside le comité régional 03 de la Corporation professionnelle des travailleurs sociaux du Québec et va au Bureau de direction de 1986 à 1990.

En plus de sa maîtrise en service social, l’auteur détient une licence en théologie, un certificat en journalisme, une formation en approches alternatives et en thérapie d’impact.

En 1984, dans les hôpitaux, l’auteur accompagne son père à la fin de sa vie. Cette expérience pénible le marque et l’engage pour un mourir plus digne et plus responsable au Québec.

Il participe en 1986 à la création de la Fondation Responsable jusqu’à la fin. Cet organisme fait la promotion de l’expression et du respect des volontés de fin de vie. Présidant cette Fondation, il s’associe des spécialistes du droit, de la santé et du milieu psychosocial. En 1989, Responsable jusqu’à la fin devient membre de la Fédération mondiale des sociétés pour le droit de mourir.

En 1989, il est professeur à l’UQAM pour le cours Le mourir au Québec. L’auteur donne de nombreuses conférences et est très actif dans les médias. En 1991, il participe à l’Avis «Admettre la mort. L’affronter avec sagesse et humanité» et à l’organisation du colloque Mourir avec dignité. Il écrit l’article Le savoir-mourir, publié à plus de 50 000 copies.

En 1993, il met sur pied le Premier colloque québécois sur les volontés de fin de vie.

En mai de 1994, il est consultant au Comité sénatorial sur l’euthanasie et le suicide assisté. Il participe à plusieurs colloques nationaux et internationaux, en plus d’être très présent dans les médias. Les recherchistes des médias et des maisons de production souvent le consultent. Consulté pour le film Les invasions barbares de Denys Arcand et pour celui de Lina B Moréco Mourir pour soi.

Après 10 années, il ferme en 1996 la Fondation Responsable jusqu’à la fin, l’objectif d’éducation étant grandement atteint. Depuis l’an 2000, il fait aussi la promotion du mourir digne et libre, incluant exceptionnellement, dans un cadre très strict et sécuritaire, le droit au mourir assisté, soit par suicide assisté soit par euthanasie; il a publié de nombreux articles sur ce point.

Auprès des personnes, d’organismes et des médias, il est consultant pour un mourir digne et libre.

L’auteur est psychothérapeute en privé et formateur en psychothérapie.

Il est membre de Dying With Dignity/Mourir dans la dignité, de Toronto

Plus que jamais, l’auteur est convaincu que la personne en fin irréversible de vie a droit

Adresse :
Yvon Bureau t.s.
10 150, rue de Bretagne
Québec (Québec)
G2B 2R1
418-843-8807
ybbureau@videotron.ca